RPG Post-Apocalyptique / City. Venez percer les secrets d'Eternalis...
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 1.05 [25/06] entre le niveau 1 et le niveau 2... on se dépèche!

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar
Tony Sellers

Garde non gradé / Admin principale


. Nombre de messages : 1602
. Doublons : Annabella Hoster
. Type de rp : Les deux

Carte d'Identité
Age: 34 ans
Localisation : niveau 2, devant l'école
Relations :

MessageSujet: 1.05 [25/06] entre le niveau 1 et le niveau 2... on se dépèche!   Ven 23 Déc - 22:11

Tony Sellers
*****

=> suite de le gang parano en action

Dans ce post: Emakko, et Esther est citée au dernier paragraphe.

Je descendais donc les escaliers avec Emakko. Je le tenais par la main, et essayais d'aller à un rythme où elle arrivait quand même à me suivre. Je voulais faire au plus vite pour ne pas laisser mes collègues - en nombre si limité - trop longtemps. J'étais inquiet à l'idée de ce qui pourrait se passer là haut pendant mon absence. L'ordre contré de Mlada avait donc rassemblé peu de gardes à ce niveau. Et nous n'étions pas assez du coup. Mais vu la foule qui descendait au niveau 3, il était difficile de circuler, même pour les gardes qui auraient voulu rejoindre le niveau 1.

Je dis alors à la petite:

" Ta mère t'a laissée seule ce soir parce qu'elle estimait que tu étais assez grande, assez mûre, pour rester seule, sans baby-sitter. En te sauvant en douce, tu lui prouves que tu n'es pas si mûre que ça. Si tu ne veux plus être considérée comme une enfant, mais comme une jeune femme, il faut te comporter comme tel. Tu as trahi la confiance de ta mère ce soir. Est-ce que tu te rends compte? Et encore! Tu as eu beaucoup de chance! Ces gens là haut ne s'amusent pas... T'imagines un peu ce qu'ils auraient pu te faire s'ils t'avaient remarquée? T'aurais pu te faire tuer Emakko! "

Je ne voulais pas avoir l'air de passer mes nerfs sur elle, car ce n'était pas le cas de toute façon. Le ton que j'employais n'était pas celui d'un homme en colère, mais celui d'un homme qui avait eu une grosse frayeur en trouvant une gamine à qui il tient beaucoup dans une telle situation de danger.

" Du coup, là, pour te mettre en sécurité, je dois laisser mes collègues alors qu'ils risquent gros en ce moment... et ils ne sont que deux... Mais dis-moi, tu as vu combien il y avait de personnes au niveau 1? "

Nous étions tout près du niveau 2, et on pouvait voir la pagaille que c'était à la sortie de la grand'place qui donnait sur les escaliers. Nous étions obligés d'attendre quelques instant dans les escaliers que le plus gros de la foule soit passée avant de pouvoir apercevoir Esther qui fermait la marche.

_________________

[kit by Raph]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Emakko Higgins

Collégienne


. Nombre de messages : 262
. Doublons : Aucun
. Type de rp : Les deux

Carte d'Identité
Age: 12 ans
Localisation : En cours (école)
Relations :

MessageSujet: Re: 1.05 [25/06] entre le niveau 1 et le niveau 2... on se dépèche!   Jeu 5 Jan - 13:13

Sans même avoir le temps de réagir, Emakko fut emporté par la main puissante de Tony qui la traina alors littéralement en direction de la sortie du niveau un. Surprise, la fillette n’eu pas vraiment le temps de réagir et se laissa emporter sans dire un seul mot tout en tournant son regard en direction de cette sortie inattendue qui s’éloignait peu à peu à son grand regret. Bien entendu, elle tenta de trainer la patte, de tirer en sens inverse de la marche de Tony qui la privait consciemment de ce qu’elle considérait comme une chance unique. Mais celui-ci semblait être fermement décidé à l’éloigner de ce niveau en employant une force certaine à laquelle Emakko ne pouvait pas vraiment résister.

Ils redescendirent les escaliers jusqu’à l’entrée du niveau deux, celui des civils sans lien direct avec le complexe, et puis Tony se tourna dans la direction de Emakko et commença à lui parler de façon assez sèche, bien que fondamentalement peu agressive. A mesure que ses paroles s’égrenaient, la fillette affichait une moue de mécontentement de plus en plus affichée. Qu’il lui reproche de ne pas avoir dit à Dakota ce qu’elle avait l’intention de faire, elle pouvait encore l’accepter… Mais qu’il ose parler de la sorte de trahison mettait Emakko dans une colère noire difficilement contenue… Elle, trahir la confiance de sa mère.. ? Et sa confiance à elle, justement, qui est-ce qui l’avait trahie.. ? Qui tentait maladroitement de lui dissimuler le fait que Dakota et lui avaient un semblant de liaison.. ? Qui se voyait sans doute déjà dans les chaussures du père de famille et d’homme de la maison.. ? Qui, jouait sans doute le bon copain sympathique avec elle, pour mieux s’attirer les bonnes grâce de sa mère.. ? Non mais qu’est-ce qu’il s’imaginait, que Emakko était une petite idiote qui ne voyait rien.. ? Le coup de grâce, ou le mot de trop pourrait-on dire, fut l’erreur grossière de lui rappeler qu’elle aurait pu se faire tuer… Ha ça oui, elle aurait pu se faire tuer, c’est sur… Mais certainement pas par ceux auxquels Tony pensait. D’un geste rageur et passablement excédée par cette leçon de morale qu’elle considéra rapidement comme stupide et totalement injuste, Emakko se libéra de l’emprise de Tony et lui vociféra en reculant d’un ou deux pas en arrière et en lui jetant un regard noir, pour ne pas dire mauvais :

‘’Non mais pour qui tu te prends pour me dire ça ?!! T’es pas mon père et tu le sera jamais de toute façon !!’’

L’attaque avait été vive et assez inattendu, le coup plutôt bas et quelque peu douloureux pour les fragments d’espoirs que Tony cultivait sans doute vis-à-vis d’une vie commune avec Dakota. De plus, cela lui laissait supposé que, probablement, le petit manège qu’il entretenait avec sa mère n’avait pas échappé à Emakko, contrairement à ce qu’il pouvait peut-être s’imaginer. Jusqu’à présent la fillette n’avait rien dit, mais là, c’était vraiment la goutte d’eau qui faisait déborder le vase. Renchérissant sans décolérer, Emakko ajouta :

‘’Et puis qui c’est qui m’a mis une arme sur la tête, hein.. ? C’est pas les autres, c’est vous, vous les gardes supposés nous protéger, alors pas la peine de me faire croire que c’est les autres qui sont dangereux… Eux, tout ce qu’ils faisaient c’était ouvrir les porte du complexe ! Qu’est-ce que tu aurais dit à Dakota, s’il avait tiré ?! Qu’est-ce que tu lui aurais dit, si un GARDE m’avait mis une balle dans la tête sans même avoir cherché à savoir qui j’étais, hein.. ?! Que c’était de ma faute, c’est ça ?! Que je ne t’avais pas à me trouvé là.. ?! Tu crois peut-être qu’elle ne t’en aurais pas voulu, c’est ça ?! C’est vous qui êtes dangereux, c’est pas les autres !’’

Conclu-t-elle son propos, en dardant un doigt accusateur en direction de son ami qui l’avait assurément passablement mise en colère avec ce qu’elle considérait comme une vison erronée des évènements. Puis, Emakko tenta de tempérer son énervement avec plus ou moins de succès et dit encore un semblant de supplication en laissant son regard pénétrer celui de Tony :

‘’Mais qu’est-ce que tu crois bon sang ?! que j’ai envie de passer toute ma vie ici, surveillée vingt quatre heures sur vingt quatre comme si j’étais une prisonnière ?! Je suis désolée si vous ne pouvez pas sortir à cause de l’enavirus, mais je refuse de rester dans cet endroit pour te faire plaisir et ce n’est pas la peine d’essayer de me culpabiliser en me disant que tous le monde va mourir si on ouvre les portes du complexe parce que si on a pu entrer les uns après les autres, alors on doit pouvoir sortir sans mettre personne en danger et ne viens pas me dire que ce n’est pas possible, je ne suis pas idiote !’’

Emakko croisa alors ses bras sur sa poitrine et afficha un regard de défiance assumée en direction de Tony, lui qui faisait partie de ceux qui avaient failli lui tirer dessus sans la moindre sommation. Elle ajouta alors d’une façon assez dédaigneuse :

‘’De toute façon, je ne t’ai rien demandé, je n’étais pas en danger avant vous arriviez figures-toi… Allez, vas-y, je ne te retiens pas, vas retrouver tes amis assassins, ils ont sans doute déjà commencé à tirer sur des pauvres gens sans défense… Et je ne te dirais rien, je ne vous aiderais pas à leur faire du mal…’’

Le propos était plutôt cruel, comme bien souvent les adolescents en étaient capable. Mais Emakko s’en moquait, elle avait raison sur toute la ligne et ce n’était pas l’arme déposé sur sa nuque par un supposé protecteur du complexe, qui allait la faire changer d’avis sur la question… Surtout dans un état d’énervement comme celui qui était le sien actuellement.

De toute façon, si Tony s’imaginait qu’elle allait attendre bien sagement un autre garde désormais, il se mettait le doigt dans l’œil à une profondeur des plus insondable. Une fois qu’il aurait rejoint les autres fous de la gâchette au niveau un elle décamperait sans demander son reste car, quoi qu’il puisse en dire, on ne posait pas une arme sur la tête d’une enfant mais bel et bien d’une adulte et une adulte n’avait pas besoin d’un chaperon, CQFD !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Esther Derhamer

Garde gradée / Super Modo Armé


. Nombre de messages : 137
. Doublons : Ciarán Chambers
. Type de rp : Les deux

Carte d'Identité
Age: 35 ans
Localisation : La Régie
Relations :

MessageSujet: Re: 1.05 [25/06] entre le niveau 1 et le niveau 2... on se dépèche!   Mer 11 Jan - 6:38

Vient de


    Venue tout droit de la Grande Place, Esther finit par retrouver Tony et son oeuf, le petit truc qu'il fallait limite couver. De toute évidence, la petite était décidée à faire entendre son point de vue sur la situation. Bon, au moins, elle ne se débattait pas physiquement, cela donnait l’espoir qu’elle ait un minimum de matière grise. Esther s'avança à leur encontre, prit son ton le plus autoritaire possible, s'abstint de se présenter et déclara:

    - Je suppose que je vais prendre le relais, file Tony, et n’hésite pas à demander un ou deux gardes avec toi, la grande place est presque à moitié évacuée.

    Sur ce, elle lança à Emakko le regard le moins sociable possible, chose qui ne demandait que peu d’effort pour la tueuse professionnelle qui n’émettait pas naturellement une aura de bienveillance autours d’elle, du moins pas sa faire un minimum d’effort. Le but était de montrer qu'elle serait bien moins gentille que Tony, car connaissant un peu ce dernier, Esther se doutait que la petite Higgins aurait pu tomber sur bien moins secourable, sur quelqu'un comme elle, par exemple.

    - Quant à toi, reste devant moi et ne pense même pas à filer, mes jambes font deux fois les tiennes et elles font le marathon toutes les semaines…

    Tout de même, quelle déchéance, être gradée et devoir faire la nounou, rien que pour cela, elle allait mettre Dakota sur sa liste noire et ne manquerait pas de souligner son incapacité à exercer une autorité parentale digne de se nom dans son débriefing. Gérer un mini être humain en étant célibataire ET en occupant un post à hautes responsabilités impliquant de partir souvent en urgence... rien qu'un tel choix de vie semblait irresponsable aux yeux de la garde. Enfin, Esther ne s'aventura pas à laisser ses théories s'aventurer sur ce terrain, elle ne connaissait pas assez la vie de Dakota et encore moins le système de prise en charge des enfants pour pouvoir se faire une idée claire de la situation.


    Elle s'abtint tout de même de citer à l'enfant tous les moyens dont elle pourrait user pour l'empêcher de s'enfuir, et par la même occasion, de se déplacer correctement pendant quelques semaines, si jamais elle essayait de prendre la poudre d'escampette. Notons au passage qu'un bon quart des moyens en question impliquait Betty...


_________________
Avatar ©L.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Tony Sellers

Garde non gradé / Admin principale


. Nombre de messages : 1602
. Doublons : Annabella Hoster
. Type de rp : Les deux

Carte d'Identité
Age: 34 ans
Localisation : niveau 2, devant l'école
Relations :

MessageSujet: Re: 1.05 [25/06] entre le niveau 1 et le niveau 2... on se dépèche!   Lun 23 Jan - 19:00

Tony Sellers
*****

Mais c'était qu'elle s'y croyait la gamine! Elle me disputait comme si c'était elle l'adulte et moi le gosse qui avait fait une connerie. J'avais littéralement l'impression d'halluciner (additivement parlant, biensûr). Elle se comportait comme une vraie petite peste. Elle était partie dans un interminable monologue, et j'avais préféré ne rien y répondre. Après tout, je n'étais pas son père, même si je l'aimais quasiment comme un père. Alors qu'elle débitait ses mots plus vite qu'elle ne pouvait vraiment les penser, je l'entrainais dans les escaliers.

Arrivés au niveau 2, nous pouvions voir les gens de la fête qui se précipitaient dans les escaliers pour rejoindre leurs appartements. Et c'était encore un peu la pagaille.

Je pris un ton ferme et résolu pour m'adresser à la jeune adolescente énervée:

" Emakko, tu vas être attentive à ce que je vais te dire, et tu vas te montrer raisonnable. Je suis très sérieux! Esther va t'emmener chez ton oncle. Non parce que je l'ai personnellement décidé, ce n'est pas mon rôle, mais parce que ta mère qui est morte d'inquiétude pour toi veut te savoir en lieu sûr. En attendant d'avoir rejoint ton oncle, tu suivras les consignes d'Esther à la lettre, parce que ta mère compte sur nous pour te mener en sécurité, ok? "
Je pris son joli minois entre mes mains, et, l'air inquiet, j'ajoutais:
" T'as pas idée de la peur que j'ai eu quand j'ai su que t'étais pas chez ta mère en pleine alerte! Heureusement, tu n'as rien... "

Alors qu'Esther venait récupérer la petite, je me redressais et je lui dis alors:
" Merci Esther. Et désolé de t'ennuyer avec cette histoire... S'il te plait, préviens Dakota par radio quand t'auras déposé la petite chez Don Higgins. Il loge au niveau 2. Emakko te montrera où c'est pour gagner du temps... "
Je regardais alors Emakko sur un air insistant et dis:
" N'est-ce pas?! Et n'oublie pas ce que je t'ai dit. "
Puis m'adressant de nouveau à Esther:
" Merci encore! Je vais remonter vite-fait. J'ai l'impression que le grabuge a commencé là-haut... à tantôt je pense!"

Alors, je quittais les filles et remontais les escaliers à toutes jambes.

_________________

[kit by Raph]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Emakko Higgins

Collégienne


. Nombre de messages : 262
. Doublons : Aucun
. Type de rp : Les deux

Carte d'Identité
Age: 12 ans
Localisation : En cours (école)
Relations :

MessageSujet: Re: 1.05 [25/06] entre le niveau 1 et le niveau 2... on se dépèche!   Mer 25 Jan - 8:10

’’Si elle est inquiète elle n’avait qu’à ne pas me laisser toute seule pour aller s’amuser, cette égoïste…’’

Maugréa faiblement Emakko en adoptant un léger regard fuyant et en fourrant ses mains dans les poches de son pantalon et en se détournant visiblement de mauvaise humeur, après que Tony eu libéré son visage de son emprise de mâle dominant. Elle fit alors quelques pas afin de rejoindre l’autre ‘’meurtrière d’enfant’’ comme elle l’appela intérieurement assurément très contrariée par ce qu’il venait de se passer, contrainte de se plier à l’injonction qui venait de lui être faite. Celle-ci lui jeta un regard aussi aimable qu’une porte de prison, ce qui ne fit qu’augmenter la mauvaise humeur de la fillette déjà bien à cran.

*grosse vache*

Songea-t-elle alors en jetant à son tour son regard sur Esther. Elle était grosse, elle était moche et elle était tout ce qu’il était possible d’imaginer en la matière, simplement parce que sa seule présence dérangeait emakko qui s’abstint cependant de lui en faire part de vive voix… Nul doute que avec sa tête de sale brute, elle n’hésiterait pas à la frapper cette idiote. Lorsque Tony lui demanda si elle avait bien compris ce qu’il venait de lui dire, Emakko répondit vaguement par un imperceptible signe forcé de la tête. Un signe qui pouvait d’ailleurs tout aussi bien dire simplement ‘’oui’’, que ‘’ouais, c’est ça’’, ce qui pouvait aussi sans doute se traduire par ’’parle à ma main’’ ou toute autre idées similaires du genre.

En pénétrant de plein pied dans le second niveau, Emakko marchait tranquillement avec toujours sa mine renfrognée et ses deux mains dans les poches. Elle jeta un ou deux regards discret en arrière en espérant voir Esther disparaître comme par magie, mais ce fut peine perdue, évidemment. Tout autour d’elles, les gens courraient dans tous les sens, comme affolé. L’alarme qui résonnait encore dans les hauteurs les poussaient à rentrer chez eux comme des moutons bien dociles, ne s’interrogeant peut-être même pas sur la raison de cette alarme. L’idée lui vint alors que, peut-être, et avec toutes cette foule s’agitant frénétiquement, elle pourrait trouver une occasion pour échapper à son garde chiourme en disparaissant, vite fait bien fait, à travers la foule… Haannn… Ca la mettrait bien dans l’embarras la moche, c’est sur… Puisque toute tentative de retour au niveau un lui était désormais impossible, Emakko pourrait en profiter pour retourner chez elle au niveau trois, laissant Esther en train de courir dans tous le niveau à sa recherche, en se demandant ce qu’elle allait bien pouvoir dire à Tony et à Dakota… Elle passerait pour une idiote, c’est sur !

Mais Esther s’accrochait à ses pas comme une bernicle à son rocher, alors la réalisation de son plan lui paraissait très compliqué. Lorsque celle-ci lui fit remarquer que toute fuite était à exclure à cause de ses jambes entraînées, Emakko haussa les épaules et lui répondit sans daigner se retourner dans sa direction et sur un ton ouvertement dédaigneux :

‘’C’est sur, moi je n’ai pas des jambes de gorille… Tu as pris des anabolisants pour avoir les jambes aussi grosses que celle d’un primate.. ?’’

Un petit sourire apparut alors sur ses lèvres, visiblement satisfaite de sa petite pique qui, il fallait bien l’avouer ne volait pas très haut, mais qui était pourtant terriblement satisfaisante. Puis, la fillette ajouta, toujours sans se retourner et en continuant d’avancer nonchalamment :

‘’Tu sais… Si ça t’ennuie tant que ça de me raccompagner, tu peux aller rejoindre les autres au niveau un… Peut-être qu’il reste encore un enfant innocent sur qui tirer.’’

Un propos plutôt méchant, qui témoignait apparemment du fait que Emakko n’avait toujours pas digérée le fait que un garde avait failli lui mettre une balle dans la tête sans même vérifier qui elle était et qui fut presque aussitôt suivi d’un geste de la main qui désigna une direction à travers la foule.

‘’Mon oncle habite par-là…’’

Dit-elle alors lascivement et sans entrain à Esther, omettant bien entendu de lui préciser que la direction ou pointait son doigt était complètement à l’opposé de la réelle habitation de Don… Puisqu’elle aimait ça, elle allait la faire marcher la grosse vache, foi d’emakko !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Esther Derhamer

Garde gradée / Super Modo Armé


. Nombre de messages : 137
. Doublons : Ciarán Chambers
. Type de rp : Les deux

Carte d'Identité
Age: 35 ans
Localisation : La Régie
Relations :

MessageSujet: Re: 1.05 [25/06] entre le niveau 1 et le niveau 2... on se dépèche!   Ven 27 Jan - 4:55


    Esther n'était pas d'un bisounours de nature, elle ne pouvait donc pas vivre d'amour et d'eau fraîche, même si celle-ci était tirée de la fontaine nommée "merci", alors elle avait beau apprécier Tony, qu'il la remercie pour une chose aussi contraignante que ce baby sitting, cela avait un goût bien amer... Mais elle s'abstint de dire quoique ce soit, fallait bien qu'elle soit professionnelle, même si un pique serait de circonstance. Au pire si elle finissait par tuer la gamine par "accident", elle lui ferait un petit speech pour lui expliquer que non, elle n'était pas faite pour s'occuper d'êtres qui ne connaissent pas la signification de responsabilité... Pis une chute dans les escaliers,ça arrive fréquemment, alors avec un peu de panique dans l'air, cela ne serait pas surprenant... Bref, Tony s'excusait et Esther ravala sa fierté pour se contenter d'un simple:

    - Tu m'en dois une, Sellers...

    Après tout, ils étaient en crise et ce n'était pas le moment de faire d'histoire ou de parler de comptes à régler, fallait en venir aux faits et Tony l'avait relativement bien compris car il se montra relativement concis, quoique, à sa place, Esther se serait bien abstenue de lancer un dernier avertissment à la gamine, une claque aurait largement suffit... Mais sur le coup, elle n'y pensa pas trop, trop occupé à imaginer jalousement la menace qui attendait Tony en haut. Pour le coup, l'ancienne tueuse à gage se fit de beaux films hauts en couleurs et en sang écarlate... Elle fut intérrompues dans ses courtes rêveries par Tony qui lui annonça son départ immédiat, encore un détail qui allait de soit et qui n'était pas indispensable, notamment dans cette situation, la politesse du garde jouait contre lui, surtout que tout le monde savait que ce genre de formalité faisait rarement partie des priorités de la garde d'élite.

    - File et amuse-toi pour moi ! se permit-elle de lancer avant de qu'il parte. Puis, sans prendre le temps de le regarder s'éloigner, de penser aux risques qu'il courait et à la possibilité de ne plus jamais le revoir vivant, elle se tourna vers la direction qu'il lui fallait prendre maintenant, retour au niveau deux, avec le reste du bétail, ô joie...

    Suite, ici

    [Emakko: je coupe là pour l'instant, ça me parait plus logique de créer un sujet dans les couloirs et d'y jouer la suite, d'autant plus que ceux-ci seront certainement utilisés par d'autres joueurs, ça peut donner des choses intéréssantes, je fais ça cette nuit, tu pourra poster après quand tu pourras ^^ si tu as des questions, rp-moi]


_________________
Avatar ©L.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Contenu sponsorisé





MessageSujet: Re: 1.05 [25/06] entre le niveau 1 et le niveau 2... on se dépèche!   

Revenir en haut Aller en bas
 

1.05 [25/06] entre le niveau 1 et le niveau 2... on se dépèche!

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Eternalis, le défi de la science :: L'Enfer de la Science :: Pour se Déplacer / Pour communiquer :: Les escaliers-
Créer un forum | © phpBB | Forum gratuit d'entraide | Signaler un abus | Forum gratuit | Forums RPG | Futuristes