RPG Post-Apocalyptique / City. Venez percer les secrets d'Eternalis...
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 [S] 1.05 [25/06] une soirée en tête à tête [sujet chaud]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant
AuteurMessage
avatar
Annabella Hoster

Biologiste interventionnelle / Admin principale


. Nombre de messages : 1686
. Doublons : Tony Sellers
. Type de rp : Les deux

Carte d'Identité
Age: 30 ans
Localisation : au restaurant du niveau 2
Relations :

MessageSujet: [S] 1.05 [25/06] une soirée en tête à tête [sujet chaud]   Dim 14 Aoû - 10:00

Suite de "Bessame mucho"

La porte ouverte, d'un signe de tête, j'invitais Raphaël à entrer, et le suivais.
" Assieds-toi sur le canapé. " lui conseillais-je en me dirigeant vers mon petit meuble à thé.
Je sortis un plateau sur lequel se trouvait différents morceaux de gâteaux emballés dans du film alimentaire. Il y avait des brownies, du pudding, de la génoise aux fruits confits et aussi des scones aux raisins. Il allait sûrement se demander d'où je sortais cette réserve... Surtout qu'on est pas sensé avoir de nourriture chez soi!

Je me dirigeais alors vers Raphaël et déposais le fameux plateau sur la table basse juste devant Raph qui venait de s'asseoir.

" Tiens, mange donc un petit quelque chose pendant que l'eau chauffe et que je vais me changer. ça va t'aider à retrouver tes esprits.
Je me dirigeais ensuite à nouveau vers le petit meuble, et, d'une main, car je tenais toujours la veste de Raph devant moi, je mis de l'eau dans la bouilloire électrique, la branchais et la reposais sur le meuble.

Je me retournais vers Raph et lui fis un clin d'oeil en lui disant:

" L'eau va chauffer pendant que je vais me changer. Tâche de ne pas faire de bêtises pendant ce temps-là! "
Je me dirigeais enfin vers la salle de bain et déposais la veste de Raph sur une chaise qui était à côté de la porte.

Heureusement que ma salle de bain communiquait avec ma chambre. J'entrais donc dans ma chambre et fermais la porte derrière moi. J'allais donc chercher d'autres vêtements dans mon armoire. Je pris donc cette jolie robe noire... Elle était coupé près du corps, s'élargissait à partir de la taille pour devenir ample et s'arrêter à mi-cuisse. Elle était aussi un peu décolletée, normal, puisque c'était une robe à fines bretelles. Je me demandais quelle tête ferait Raph en me voyant dans cette robe! Je prenais également des sous vêtements propres (vu où j'avais pris le jus d'orange!) et également adaptés à cette robe. Avec tout ceci, je passais donc à la salle de bain.

J'enlevais mes vêtements sales que je mettais immédiatement à tremper dans de l'eau tiède dans une bassine que je garde toujours dans cette pièce, au cas où... Comme je suis prévoyante! Je me rafraichis de façon à éliminer le reste de jus qui était sur ma peau. J'enfilais mes sous-vêtement propres et ma robe. Je repassais par ma chambre, j'ouvris la porte en grand pour rejoindre le salon, et m'y arrêtais.


" Raph? Comment tu te sens maintenant? "
Et j'attendais un instant qu'il se retourne vers moi afin d'observer sa réaction face à ma tenue.

_________________

kit by Raph... Merci mi amor! love love!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Raphael McGregor

Spécialiste en sciences biocliniques / Co-Admin scénariste


. Nombre de messages : 2257
. Doublons : Kyle Genelic; Cole Aterman; Новак Душановић
. Type de rp : Les deux

Carte d'Identité
Age: 27 ans
Localisation : Dans un resto du niv 2 à prendre un petit déjeuner avec Bella!
Relations :

MessageSujet: Re: [S] 1.05 [25/06] une soirée en tête à tête [sujet chaud]   Dim 14 Aoû - 10:18

L'appartement de Bella avait toujours été pluss logique, plus rangé que le sien. Raphael avait sa logique propre et il n'aimait pas quand on rangeait les choses à leur place quand il avait le dos tourné, par exemple... Il avait fait enragé ses parents plusieurs fois, avant que les "range ta chambre" ne deviennent totalemebt obsolètes.

Il alla donc s'asseoir sur le canapé, comme Bella le lui avait proposé. Au lieu de s'asseoir bêtement sur l'accoudoir, bien entendu. Il la regarda faire... Le cerveau un peu éteint. Là, en fait, il eut en vue des pâtisseries, et les équations quantiques passèrent au second plan.

- Merci!

Il regarda le plateau avec envie pendant que Bella mettait l'eau à chauffer et le laissait seul pour aller se changer. Alors, quelle pâtisserie? Elles avaient toute l'air bien appétissantes. Mais d'où elle sortait tout ça? Lui, il n'avait que des barres chocolatées dans ses tiroirs!! Comment se procurait-elle ces gâteaux? Grand mystère!!! Tiens, elle piquait sa curiosité, il lui poserait la question un de ces quatre!

Il se laissa tenter par la génoise aux fruits confits. Cela faisait une éternité qu'il n'avait pas mangé de génoise...
L'eau coula dans la pièce d'à côté.

Et la bouilloire se mit à siffler. Raph se leva et alla chercher l'eau chaude. En passant, il sortit deux tasses et alla fouiller dans la boite. Elle n'avait sans doute pas envie d'une camomille... en fait, il ne savait pas si elle avait envie d'un thé vu qu'elle avait proposé ça pour lui, pour le remettre d'aplomb.
Il se décida sur un earl grey. Un sachet dans chaque tasse, et de l'eau par-dessus. Il reposa la bouilloire et prit les tasse. Il s'assit sur le canapé... ou plutôt sur l'accoudoir.

Et c'est à ce moment là que Bella fit son entrée. Pile quand il avait repris une génoise.

Il tourna la tête et découvrit ainsi la robe noire dont elle lui avait parlé... C'était bien mieux que la blanche. le noir lui donnait plus de profondeur, plus d'épaisseur, plus de caractère.
Pourquoi pensait-il à tout ça?

En fait, en la voyant, là, il glissa de l'accoudoir, et la génoise valsa pour aller s'écraser sur le mur, à quelques centimètres de Bella... Il soupira de soulagement... un peu plus, et il lui bousillait cette robe toute propre!

- Heu comment je me sens...? heuuu...

Renversé? C'était le mot, oui. Car elle était totalement renversante. Il se surprit à penser à des choses auxquelles il ne pensait pas habituellement. Comme par exemple qu'elle était diablement attirante, comme lors de cette danse où il l'avait embrassée.
Et il ne comprenait pas pourquoi. Il devait être sacrément idiot pour ne pas piger.

Il se releva promptement et prit les deux tasses de thé. Il alla en donner une à Annabella.

- T'en veux?

Pas à dire, encore une fois, il était intimidé. Mais il avait l'habitude, après tout, il était toujours intimidé, avec les femmes.
C'était l'alcool, c'était forcément ça. Oui, voilà. Il divaguait et son cerveau lui mentait, la faute au ponch!
Il but une gorgée qu'il avala trop vite...

- Ouuuuh putain, c'est brûlant!!!

Et le pire dans l'histoire, c'est qu'il avait les yeux pile dans le décolleté...

_________________

*** Somehow, You've got to keep being optimistic. Otherwise, why are you still here? ***

[kit by Mouah]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://riamh.over-blog.org
avatar
Annabella Hoster

Biologiste interventionnelle / Admin principale


. Nombre de messages : 1686
. Doublons : Tony Sellers
. Type de rp : Les deux

Carte d'Identité
Age: 30 ans
Localisation : au restaurant du niveau 2
Relations :

MessageSujet: Re: [S] 1.05 [25/06] une soirée en tête à tête [sujet chaud]   Lun 15 Aoû - 0:46

Vu la réaction de Raphaël, j'en déduisis que la robe faisait son effet. C'était Sekhmet qui m'avait recommandé cette robe lorsque nous avions fait les boutiques ensemble en vue de préparer le bal. Elle m'avait dit que celle-ci tirerait Raphaël de ses rêveries scientifiques. Oups! Évitée de peu cette génoise! Je me penchais alors pour la ramasser quand Raph se leva et m'apporta une tasse de thé en me demandant si j'en voulais.
" Oui merci! " répondis-je en prenant la tasse.

Raph, qui semblait retrouver sa nervosité naturelle (et par conséquent, son état naturel), bue une gorgée de thé brûlant. Ouch! ça devait faire mal!

" ça va aller? Attendons un peu que ce soit moins chaud, et allons nous asseoir. "
J'avançais vers le canapé. Je fis un détours par la poubelle pour jeter la génoise qui était tombée à terre, et pour prendre une bouteille d'eau et un verre dans le placard. Puis, m'adressant à Raph:
" Tu veux peut-être un peu d'eau pour soulager la sensation de brûlure? "
Je revins alors vers le canapé et déposais le verre et la bouteille sur la table basse. Je servis un verre d'eau que je tendis à Raph qui s'était assis. Puis je m'assis à côté de lui. Le fait d'être assise faisait remonter légèrement ma robe. N'ayant pas l'habitude de porter ce genre de tenue depuis quelques années, j'en fus surprise pendant un instant, mais décidais aussitôt de faire comme si je n'avais pas vu. je me penchais vers le plateau et pris un morceau de brownies.

" Les pâtisseries te plaisent? ça fait du bien de manger un peu, n'est-ce pas? " Demandais-je en souriant.
Si je n'avais pas retrouvé Peggy ici, à Eternalis, je n'aurais jamais profité de ces faveurs! J'avais perdu Peggy Carter de vue depuis des années, et je l'avais retrouvée par hasard. On s'était croisée dans un couloir. On s'était reconnue de suite! Et c'était comme si on ne s'était jamais séparée! Il s'avérait qu'elle travaillait comme chef cuisinier au restaurant du niveau 2. Elle avait droit à certains avantages en nature dont elle me faisait profiter... Et voilà d'où venaient ces pâtisseries!
" Tu as l'air de retrouver tes esprits... Tu te sens mieux? "

Tout d'un coup, quelque chose me revint à l'esprit! J'y avais travaillé durant mes jours de d'arrêt suite à mon malaise de la semaine précédente. J'avais quasiment retrouvé la formule d'origine. D'ailleurs, d'après Peggy, qui en raffolait et qui m'avait secondée (en tant que gouteuse) dans l'élaboration de ce breuvage, le goût était quasiment identique à l'original... Je me levais donc pour aller chercher la bouteille de "Dr Pepper, version Dr Hoster" on dira...
" J'allais oublier! Je vais aller chercher ton cadeau. ne bouge surtout pas, ok? "
J'allais donc chercher le paquet... C'était une bouteille d'eau que j'avais récupérée spécialement. Quand il déballera la bouteille, il va sûrement se douter de ce que c'est en voyant la couleur de la boisson, et en sentant l'odeur quand il ouvrira la bouteille! Je revins rapidement vers Raph et lui tendis le paquet.
" Voilà! Tiens le dans ce sens. ça pèse son poids, alors fais attention. "
Je ne lâchais la bouteille que quand Raph l'avait bien en mains.

_________________

kit by Raph... Merci mi amor! love love!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Raphael McGregor

Spécialiste en sciences biocliniques / Co-Admin scénariste


. Nombre de messages : 2257
. Doublons : Kyle Genelic; Cole Aterman; Новак Душановић
. Type de rp : Les deux

Carte d'Identité
Age: 27 ans
Localisation : Dans un resto du niv 2 à prendre un petit déjeuner avec Bella!
Relations :

MessageSujet: Re: [S] 1.05 [25/06] une soirée en tête à tête [sujet chaud]   Lun 15 Aoû - 1:20

Si Skhmet le disait, elle avait surement raison... En tout cas la robe faillit être victime de son succès. Faillit seulement, et ce fut une chance.
Raphael, lui en était encore un peu troublé, si bien qu'il bu son thé directement sans attendre ni même souffler dedans pour le refroidir.
Encore une fois, il était une calamité, et ça allait de mal en pis... pourtant, Bella faisait des efforts pour garder son calme, on dirait. Elle était vraiment d'une patience exemplaire!

Il alla s'asseoir. Il avait besoin de reprendre ses esprits... c'était bizarre cette soirée, trèèèès bizarre.

- Je veux bien un peu d'eau, oui.

Peu de temps après, Bella revint avec une bouteille et un verre, et elle s'assit à côté de lui. Il se pencha pour prendre le verre d'eau et le but d'une traite. Il s'en resservit un. Bella prit un brownie. Elle lui demanda si elles lui plaisaient. Raphael ne disait jamais non à une pâtisserie.

- Elles sont super... tu les as eues où? Je n'ai que des twix chez moi...

Peut-être qu'elle garderait l'info secrète. Elle changea de conversation, d'ailleurs. Peut-être n'aurait-il jamais la réponse.
Il but son deuxième verre d'eau, et il se sentit mieux. La sensation de brûlure s'estompait. Mais il avait toujours aussi chaud.
Bella se leva, et il ne put faire autrement que de la suivre des yeux, dans cette robe... Elle partait chercher son cadeau... Sur le moment il oublia même pourquoi elle lui faisait un cadeau... son anniversaire était, en gros, le mois prochain.

- Non, non, je bouge pas...

Elle revint bien rapidement avec un paquet qui devait peser entre un et deux kilos. Raph le prit en main, et à la forme, il devina une bouteille.
*Elle va quand même pas m'offrir une bouteille d'eau...* pensa-t-il bêtement.
Il l'ouvrit délicatement.

- Merci.

Une fois le paquet entièrement défait, il découvrit une bouteille, dont le contenu était foncé, un peu comme du coca...
Du soda? Elle avait recréé du soda?
Il ouvrit la bouteille... et ça fit un "pschiiiit" totalement divin... Raph mit l'ouverture sous son nez et huma....

- C'est ce que je crois?

Il goûta. Juste une gorgée... pas à dire, ça avait le goût du Dr Pepper! Il y avait peut-être une légère différence, à peine perceptible...
Il avala la gorgée et referma la bouteille. C'était peut-être le plus beau cadeau qu'on lui ait offert de toute sa vie, et en tout cas le plus beau depuis qu'il était ici!

Il posa la bouteille sur la table et prit Annabella dans ses bras.

- Haaaa merci!!!! C'est génial!

Il était rare qu'il soit aussi expansif. Mais le coup du Dr Pepper, c'était collector. Il se recula un peu et regarda Bella. Ils étaient si proches de nouveau.
Il déposa un bisou sur la joue de son amie, comme elle l'avait fait quelques jours plus tôt, après sa crise de spasmophilie.
Il trouva cela un peu déplacé. Ou étrange.
Quelque chose le dérangeait là-dedans. Il avait la sensation que ce n'était pas suffisant.

Ce n'était pas assez.

Il avait les mains moites, et il ne savait pas comment se tirer de là. Il avait peur de cette atmosphère, de la tournure que ça prenait.
*Elle fait tout ça pour moi.* se dit-il enfin.

Il se recula encore et prit un troisième verre d'eau. Les idées claires. il lui fallait les idées claires...

_________________

*** Somehow, You've got to keep being optimistic. Otherwise, why are you still here? ***

[kit by Mouah]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://riamh.over-blog.org
avatar
Annabella Hoster

Biologiste interventionnelle / Admin principale


. Nombre de messages : 1686
. Doublons : Tony Sellers
. Type de rp : Les deux

Carte d'Identité
Age: 30 ans
Localisation : au restaurant du niveau 2
Relations :

MessageSujet: Re: [S] 1.05 [25/06] une soirée en tête à tête [sujet chaud]   Lun 15 Aoû - 2:16

" Où j'ai mes pâtisseries? Tu vas rire! J'ai retrouvé ici, à Eternalis, une amie avec qui j'ai grandit à l'orphelinat! On s'était perdues de vue depuis quelques années. Et là, pur hasard, dans un couloir, je suis tombée sur elle! Elle est chef cuisto au restaurant du niveau 2. Elle a droit à certains avantages en nature par rapport à son travail, et comme elle préfère le salé au sucré, elle me fait profiter du sucré! "

Puis lorsque Raph eu déballé son cadeau et qu'il comprit de quoi il s'agissait, je lui dis:[/i]
" Oui, c'est bien ce que tu crois, si tu penses bien à du Dr Pepper! "
Je lui souriais. Mon cadeau avait l'air de lui faire sensation! Il ouvrit la bouteille, goûta même une gorgée, posa la bouteille, me prit dans ses bras et m'embrassa sur la joue. J'eus alors une irrésistible envie d'en profiter... de glisser mon visage sur le sien pour que mes lèvres touchent les siennes, mais il avait déjà reculé pour se resservir un verre d'eau.

" Tu sais, la recette est très légèrement différente parce que je n'ai pas trouvé comment la copier exactement. Je t'ai noté la recette que j'ai utilisée pour que tu puisses en refaire à l'occasion. "
Raph descendit son verre d'eau rapidement, puis posa son verre.

La tentation devenait trop forte... Je m'approchais de lui et pris son visage dans mes mains. Je le regardais un instant dans les yeux. Ils brillaient encore mais Raph semblait revenir à lui malgré tout. J'approchais mon visage du sien. Du bout de mon nez, je touchais sa joue et la caressais en remontant doucement. Mon cœur battait la chamade. Lorsque mes lèvres arrivèrent près des siennes, j'y déposais un baiser lent et tendre. Puis j'appuyais mon front contre le sien, mon nez contre le sien et pris une grande inspiration. Mon cœur cognait si fort que ma tête me tournait. Je glissais une main dans son cou et posais l'autre sur le canapé pour tenter de retrouver un certain équilibre. J'avais enfin franchis le pas, mais j'avais si peur qu'il me repousse que j'étais comme paralysée. Je n'étais plus capable de bouger... J'attendais sa réaction. Je n'étais plus capable d'autre chose à cet instant précis...

Puis je pensais: "Alors Raph, qu'est-ce que tu penses de ça? Tu comptes faire quoi maintenant?..."

_________________

kit by Raph... Merci mi amor! love love!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Raphael McGregor

Spécialiste en sciences biocliniques / Co-Admin scénariste


. Nombre de messages : 2257
. Doublons : Kyle Genelic; Cole Aterman; Новак Душановић
. Type de rp : Les deux

Carte d'Identité
Age: 27 ans
Localisation : Dans un resto du niv 2 à prendre un petit déjeuner avec Bella!
Relations :

MessageSujet: Re: [S] 1.05 [25/06] une soirée en tête à tête [sujet chaud]   Lun 15 Aoû - 2:34

Wow, wow, wow! Comment en était-il arrivé à la recette du dr Pepper à un baiser, là? ALors qu'il avait gardé les yeux ouverts, n'avait rien fait contre, rien fait pour. Complètement passif, il s'était laissé faire. Annabella avait carrément franchi un sacré pas.

Son cœur battait aussi fort. Mais était-ce le stress ou bien...? Il en bouscula son verre d'eau. Qui heureusement était vide. Ce dernier tomba légèrement sur la table, bascula, roula et finit sa course au sol, en roulant encore sur quelques mètres. Sans casse.

Il s'essuya les mains sur son jean. Il était aussi pétrifié qu'elle, mais il fallait qu'il réponde, parce que là, elle se dirait s'était cuit, et qu'il ne voulait pas et qu'elle s'était comportée comme une idiote et tout un tas de trucs. Il avait beau être à l'ouest, il avait vu et avait lu assez pour savoir ça.

Avait-il un brin de courage caché en lui? Pouvait-il mettre en veilleuse son cerveau analytique qui prenait du recul sur tout et analysait sans arrêt? Pouvait-il seulement oublié les histoires passées qui lui retiraient toute confiance en lui?
Il était là aussi le problème? Comment se dire qu'on pouvait rendre quelqu'un heureux quand toutes les aventures s'étaient avérées désastreuses et humiliantes? Il n'était certainement pas le pire des amants, mais sa confiance lui faisait grandement défaut, et l'idée même de décevoir Annabella le terrifiait.

Il soupira.

- J'ai jamais su quoi faire des sentiments... mes ex sont devenues mes ex parce que je savais pas. Et je sais toujours pas... c'est si flou, si abstrait... Mon cerveau me dit que c'est seulement des réactions chimiques, des histoires de molécules, de phéromones, de capteurs... Je pige pas pourquoi je ressens tout ça.

Et à son âge, avec son niveau, son QI, ne pas comprendre... c'était rageant! Les émotions étaient vraiment quelque chose d'étranges...

Il prit son courage à deux mains, et s'avança pour lui rendre son baiser. Se dire qu'il était peut-être amoureux d'elle, c'était une pensée quand même... terrorisante. Pourtant, ce contact était loin d'être déplaisant. Il se surprenait à aimer ça. Tout en trouvant ça totalement illogique. Si son cerveau ne faisait un blackout, ce serait un miracle.

Il prolongea un peu ce baiser... Il espérait ne pas être trop maladroit... d'ailleurs, Annabella devait sans doute percevoir cette timidité ou cette peur enfouie au fond de lui qui le paralysait la plupart du temps.


_________________

*** Somehow, You've got to keep being optimistic. Otherwise, why are you still here? ***

[kit by Mouah]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://riamh.over-blog.org
avatar
Annabella Hoster

Biologiste interventionnelle / Admin principale


. Nombre de messages : 1686
. Doublons : Tony Sellers
. Type de rp : Les deux

Carte d'Identité
Age: 30 ans
Localisation : au restaurant du niveau 2
Relations :

MessageSujet: Re: [S] 1.05 [25/06] une soirée en tête à tête [sujet chaud]   Mar 16 Aoû - 1:59

Et il me rendit mon baiser. Il était peut-être un peu maladroit. Etait-ce de l'inexpérience ou de la timidité? Le connaissant, c'était peut-être bien un peu des deux. Mais à cet instant, ce n'était pas important. Tout mon corps vibrait. Je ne voulais pas qu'il s'arrête. Mais il avait dit quelque chose de personnel auquel je devais donner réponse, une réponse rassurante... Je pesais mes mots. Je devais être rassurante sans passer pour celle qui aurait une grande expérience, parce que ce n'était pas le cas. Je n'avais fréquenté personne depuis le décès de John. Ceux qui avait tenté de me draguer s'étaient heurtés à un mur. Je devais rassurer Raph, mais sans trop en dire... Je reculais mon visage du sien, j'appuyais le coude de mon bras libre sur le dossier du canapé et posais ma tête contre le revers de ma main. Je ramenais la main qui était dans son cou sur sa joue, et le regardais dans les yeux.

" Les sentiments... "
Oui, il avait bien employé ce terme...
" Les sentiments n'ont rien à voir avec les théories scientifiques. Ils ne suivent pas de règles comme des formules de chimie, de physique ou de mathématiques. C'est bien plus naturel que ça! Tu ne penses pas à des équations quand tu manges ou quand tu respires... Rassure-moi, tu ne fais pas de calculs dans ta tête quand tu m'embrasses?! "
*petit rire moqueur*
" Les sentiments c'est... "
Je ne trouvais pas vraiment les mots qui exprimeraient ma pensée... Je me rapprochais de lui, glissais mes deux bras autour de son cou et lui donnais un baiser long et tendre tout en caressant l'arrière de sa tête du bout des doigts. Puis je reculais, et, plongeant à nouveau mon regard dans le sien, je lui dis:
" Ne te pose pas tant de questions. Tu pourrais mettre ton esprit au repos et suivre d'avantage ce que tu ressens... De quoi t'as envie là? "
Je n'espérais qu'une chose: qu'il ait envie de me prendre dans ses bras! Il n'avait pas posé les mains sur moi, comme s'il n'osait pas... intimidé peut-être? Je décidais donc de le laisser venir. J'étais attentive au moindre geste de sa part, au moindre signe... S'il calait dans son élan, il faudrait que je le rassure. J'avais enfin franchi le pas vers lui, et il était hors de question que je laisse sa timidité le bloquer. J'avais fait le premier pas, mais il avait fait le second, ce qui prouvait qu'on était bien sur la même longueur d'onde niveau sentiments. Maintenant, ses précédentes relations avaient coulé par rapport au fait qu'il ne savait pas quoi faire des sentiments. Il m'avait confié ça de façon si spontanée que j'avais l'impression que c'était un appel du genre "Tu m'excuseras, mais je suis pas doué pour ces trucs là. Tu pourrais peut-être m'aider à comprendre comment ça marche?" De mon côté, j'avais envie de tourner pour de bon la page de ma vie avec John, et ça faisait trop longtemps que j'espérais quelque chose de Raph...

_________________

kit by Raph... Merci mi amor! love love!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Raphael McGregor

Spécialiste en sciences biocliniques / Co-Admin scénariste


. Nombre de messages : 2257
. Doublons : Kyle Genelic; Cole Aterman; Новак Душановић
. Type de rp : Les deux

Carte d'Identité
Age: 27 ans
Localisation : Dans un resto du niv 2 à prendre un petit déjeuner avec Bella!
Relations :

MessageSujet: Re: [S] 1.05 [25/06] une soirée en tête à tête [sujet chaud]   Mar 16 Aoû - 3:33

Ce n'était pas tellement ce qu'il avait recherché en disant qu'il ne comprenait pas les sentiments. Il avait seulement voulu lui dire que ça avait toujours été étranger, et que même s'il avait un peu d'expérience dans le domaine des relations amoureuses, il était à côté de la plaque et qu'il avait peur de pas être à la hauteur!
Mais c'était sympa de la part de Bella d'essayer de lui expliquer... de toute façon, personne ne savait expliquer ça! La plupart des gens s'en foutaient, ils ne se posaient pas toutes ses questions, ils se contentaient de vivre leurs sentiments, de les exprimer, comme si c'était naturel. Mais pour Raph, les exprimer, ce n'était pas naturel. Il était de ceux qui voulaient tout comprendre, tout expliquer, qui analysaient tout...

Et il fut terriblement gênée quand elle lui demanda s'il ne faisait pas d'équations quand il l'embrassait! Sans partir dans les mathématiques, c'était un peu ça, il analysait. Il essayait de comprendre. Il percevait ce baiser, et il analysait tout ce qui y avait trait, que ce soit la souplesse, la douceur des lèvres, leur goût, et tout le reste, et essayer de comprendre pourquoi ça lui plaisait. Si elle avait eu le goût du Dr Pepper ou du chocolat, il aurait eu un élément de réponse, mais rien de tout ça.

Manger et respirer c'était certes naturel, mais son esprit analysait le mouvement de l'air, la capacité pulmonaire... quand il mangeait, il analysait son assiette, il détectait les détails, rangeait tout par catégorie, dans sa tête, mangeait d'abord ce qui lui plaisait le moins, pour terminer par ce qui lui plaisait le plus, laissait de côté les aliments qu'il n'aimait pas...

Et puis son cerveau carburait toujours autant... alors oui, il avait toujours des calculs scientifiques en tête, même quand il dormait, et il avait parfois de ces migraines à force d'analyser et de percevoir son entourage... et ce n'était pas de sa faute... il était comme ça. Parfois, il aimerait mettre son cerveau sur OFF!

Bella l'embrassa à nouveau...

De quoi il avait envie, là? Il y réfléchit. Il y avait tout un tas de trucs, comme de la barbapapa, lire un livre de Hawking, trouver la solution, tout se bousculait. Et puis il y avait Bella. Il avait envie parfois d'être comme tout le monde et de ne plus penser à rien, même pour cinq minutes.

Il avait envie d'être quelqu'un d'autre parfois aussi, avoir confiance en lui, ne plus avoir peur.

Ne plus avoir peur.

Il prit la main de Bella et la serra fort. Pas trop quand même. Il avait peur, oui. Peur de tout rater. Parce qu'il avait toujours tout raté dans ses histoires avec les autres. Cela commençait par cette timidité et ce côté à l'ouest. Il ne faisait pas les choses naturellement. Puis ça continuait avec son côté distant, il n'exprimait pas le besoin d'être tout le temps avec l'autre, souvent collé à l'autre, il trouvait les mots doux inutiles. Il était dans l'optique "elle sait que je tiens à elle alors ça sert à rien de lui répéter!" Et puis venait aussi sa maladresses au lit, ses hésitations, si bien qu'elles prenaient toujours les initiatives. Et enfin l'indifférence apparente après quelques jours plus fougueux. Cela retombait comme un soufflé.
Et il en était la cause, parce que son cerveau ne le laissait pas en paix. Parce qu'il était comme ça. Et que pour la plupart des personnes, c'était pas normal, et que ça devenait vite insupportable de vivre avec un robot.

Il ne savait pas quoi répondre. Et rien que ça, c'était une erreur. Une terrible erreur. Il ne parvenait pas à lui dire ce qui le terrifiait, il ne parvenait pas à lui dire qu'il voulait qu'elle l'embrasse.

Et là, l'alcool ne l'aidait plus du tout. Fini le Raph insouciant qui chantait dans les couloirs! Les dieux l'avaient lâchement abandonné!
Il se rendit compte, à sa vue brouillée, qu'il pleurait légèrement. Ce n'était pas parce qu'il souffrait, ou qu'il était triste ou heureux, mais parce qu'il était poussé dans ses retranchements, et qu'il angoissait.
Juste quelque larmes. Il se retenait. Il ne voulait pas se laisser aller, ce serait encore pire.

Elle n'avait pas besoin d'un bonhomme bizarre qui savait pas quoi faire! Elle avait eu la vie assez dure comme ça, avec son veuvage! Il se dit que la vie était parfois mal faite: elle aurait dû tomber amoureuse de quelqu'un d'autre, ça aurait été plus facile pour elle. Au lieu de quoi, elle se coltinait Raphaël. Vous parlez d'un cadeau! Allez cours, Janneot!

Il finit par lâcher une phrase... probablement pas celle espérée par Bella, bien que le contenu, en l'analysant, soit plutôt positif. Il venait de se prendre une grande claque... disons que son cerveau droit était en train de foutre une branlée au cerveau gauche.

- Putain, ça fait un mal de chien.

Il prit Bella dans ses bras, non sans hésitation. Il ne voulait pas la décevoir. C'est vrai que c'est difficile d'être amoureux quand on s'appelle Raphaël McGregor.

_________________

*** Somehow, You've got to keep being optimistic. Otherwise, why are you still here? ***

[kit by Mouah]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://riamh.over-blog.org
avatar
Annabella Hoster

Biologiste interventionnelle / Admin principale


. Nombre de messages : 1686
. Doublons : Tony Sellers
. Type de rp : Les deux

Carte d'Identité
Age: 30 ans
Localisation : au restaurant du niveau 2
Relations :

MessageSujet: Re: [S] 1.05 [25/06] une soirée en tête à tête [sujet chaud]   Mer 17 Aoû - 3:22

Tout à coup, il exclama une importante douleur. où pouvait-il bien avoir si mal et de façon aussi soudaine?

Il me prit dans ses bras. J'avais attendu ce moment depuis si longtemps... mais Raph n'allait pas bien, je ne pouvais donc pas profiter de ce moment. Je relevais mon regard vers son visage et m'aperçus qu'il avait les yeux très brillants... trop brillants. Ses yeux semblaient retenir des larmes. C'était ma faute! ça ne pouvait être que ma faute. Je m'étais mal exprimée, et il avait mal compris mes intentions!

" Raphaël... Où as-tu mal? Qu'est-ce qui t'arrive? C'est de ma faute, c'est ça? Je suis tellement maladroite à certains moments! "

J'étais vraiment inquiète...
Je sortis de ses bras pour me redresser. J'abandonnais mes chaussures et me plaçais à genoux sur le canapé, assise sur mes pieds, de façon à lui faire face. Je pris ses mains dans les miennes et les caressais doucement avec mes pouces.Je plongeais à nouveau mon regard dans le sien.

" Si tu as du mal à dire de quoi tu as envie, et que c'est plus facile de le montrer, alors montre-moi... J'aimerais tellement que tu te sentes bien... détendu... "
Puis en lui souriant, et en tendant de masquer mon inquiétude, je lui dis d'une voix douce:
" Qu'est-ce qui pourrait t'aider à te détendre? "

J'avais toujours envie de danser avec lui, surtout qu'il avait écourté notre danse au bal. D'ailleurs, la danse n'avait pas l'air de lui déplaire avant qu'il ne tourne légèrement de l'œil. Peut-être que ça l'aiderait à se détendre... Je préférais cependant attendre qu'il me réponde ou du moins qu'il réagisse à mes propos avant de prendre à nouveau les devants et, peut-être, de faire pire que mieux...

J'attendais... Je ne savais plus quoi faire.

Je n'aurais peut-être pas du faire ce premier pas, finalement... J'avais peut-être tout gâcher entre nous... Je m'en voulais...

Je le regardais. Je regardais ses yeux, si beaux, si bleus, et aussi si tristes...

_________________

kit by Raph... Merci mi amor! love love!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Raphael McGregor

Spécialiste en sciences biocliniques / Co-Admin scénariste


. Nombre de messages : 2257
. Doublons : Kyle Genelic; Cole Aterman; Новак Душановић
. Type de rp : Les deux

Carte d'Identité
Age: 27 ans
Localisation : Dans un resto du niv 2 à prendre un petit déjeuner avec Bella!
Relations :

MessageSujet: Re: [S] 1.05 [25/06] une soirée en tête à tête [sujet chaud]   Mer 17 Aoû - 4:41

Grand moment d'incompréhension... Raphaël aurait peut-être pu s'exprimer autrement... mais quand les douleurs psychiques ressemblaient à des douleurs physiques, que dire? Pour lui avoir mal, ce n'était pas forcément avoir la migraine ou se casser un bras.
Et voilà que Bella s'affolait... faut dire, il devait faire peine à voir, là! Elle ne comprenait pas ce qu'il essayait de lui dire, parce qu'il ne parvenait pas à le dire correctement.

Elle se dégagea, il ne l'empêcha pas. Il la regarda puis soupira...

- C'est... Je sais pas comment le dire... Pour tout le monde c'est facile, c'est évident et y'a pas à penser... Dans ce domaine...

il se mordit la lèvre inférieure, alors qu'elle lui demandait de montrer... mais ce n'était pas ça du tout... Il lui semblait soudainement qu'il y avait un mur de verre entre eux. D'un instant à l'autre, il se sentait complètement étranger, comme né sur Pluton.
Il fallait qu'il se jette à l'eau et qu'il parle, parce que là...

- J'ai toujours déçu tout le monde... je veux dire... les femmes.

Il se répétait, comme un mantra "je veux pas te décevoir, je veux pas te décevoir..." Il se leva soudainement et se posa de l'autre côté de la table... sans s'asseoir. il resta debout, passant d'un pied à l'autre.

Il avait le choix:
1- La prendre dans ses bras et l'embrasser comme jamais.
2- Partir en courant.
3- Ne rien faire ce qui revenait au choix numéro 2 quant aux conséquences.
Il ne pouvait pas se forcer non plus. Il avait envie de donner une chance à cette histoire, d'autant plus qu'elle semblait prête à lui pardonner ses maladresses... Mais ce n'était pas si simple.

- Je suis désolé de te mettre dans un état pareil... j'ai pas mal au crâne, hein... enfin je dirai sans doute le contraire demain matin avec ce que j'ai bu... C'est seulement que... ben... y'a des vérités qui font mal, y'a des mots qui font mal, y'a des prises de consciences qui font mal... je sais pas quoi faire de tout ça.

Il baissa la tête. Il ne parvenait pas à le dire... c'était enfoui, refoulé... chat échaudé craint l'eau froide. Il se mit à respirer lentement pour se calmer. Il devait garder les idées claires, ne pas céder à la panique.
NE PAS CÉDER A LA PANIQUE.

*Pourquoi moi?* demandait-il.

- J'ai peur de ne pas être celui qu'il te faut. De ne pas pouvoir l'être. J'ai jamais eu le cerveau câblé pour ça.

Il lui rendit son regard. Il lui fit un sourire. Il était paradoxal de penser que par amour pour elle il ferait l'effort d'être avec elle, alors que pour quelqu'un d'autre, ce serait naturel. Il ne devrait pas avoir à réfléchir. Mais là, tous les moments passés ensembles s'imbriquaient. Tout s'éclaircissait. Les gestes de Bella, ses paroles, ses regards, ses petites attentions... Pendant tout ce temps, elle était avec lui. Elle le connaissait très bien, et quand bien même, elle restait là.
Et de son côté, il avait toujours été là. Il tenait à elle, oui, elle était sa meilleure amie. Ils étaient proches. Pendant tout ce temps, il n'avait pas réalisé qu'il tenait à elle plus que de raison.

C'était un énorme pas en avant, pour lui, d'admettre qu'il était amoureux.

Il se passa la main sur la nuque, très gêné. Il regardait la table, les tasses, la bouteille d'eau. Il soupira... un jour viendrait ou leur relation irait plus loin... bien plus loin...
Il y a un cœur qui bat derrière ce cerveau envahissant...

il ne savait plus quoi dire. Il avait l'impression d'avoir choisi l'option numéro 3 ce qui revenait à choisir l'option numéro 2 tout en restant ici, à distance. Alors qu'il aurait tellement voulu prendre l'option numéro 1. Il n'était peut-être pas trop tard.

Il prit sa tasse, la but d'un coup - même si c'était toujours très chaud... il devint tout rouge à cause de ça. Il reposa sa tasse...Il s'essuya les mains sur son pantalon... il semblait près à prendre un départ, sur les starting blocks. A prendre son élan. C'était marrant de le voir ainsi. Encore hésitant.

Au moment où il crut ne pas en avoir le courage, il franchit la distance, se disant qu'il courait à sa perte. Il prit Annabella dans ses bras... et l'embrassa...

- Je préfère l'option numéro 1 tout bien réfléchi...

Elle devait se demander ce qu'il voulait dire par là. Il avait peur de la décevoir, mais il ne pouvait pas rester toute sa vie comme ça... Il lui fallait un bon coup de pied au derrière... et croyez-le ou non, mais du thé brûlant ça pouvait marcher... c'était tellement chaud, que sur le moment, la pensée s'arrête. Une seule réaction... c'est chaud. Autant profiter de cet instant pour faire un pied de nez au cerveau analytique, non?

*Putain, mais qu'est-ce que je fais? Mais qu'est-ce que je fais?*
Cerveau? TA GUEULE!!!!

_________________

*** Somehow, You've got to keep being optimistic. Otherwise, why are you still here? ***

[kit by Mouah]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://riamh.over-blog.org
avatar
Annabella Hoster

Biologiste interventionnelle / Admin principale


. Nombre de messages : 1686
. Doublons : Tony Sellers
. Type de rp : Les deux

Carte d'Identité
Age: 30 ans
Localisation : au restaurant du niveau 2
Relations :

MessageSujet: Re: [S] 1.05 [25/06] une soirée en tête à tête [sujet chaud]   Mer 17 Aoû - 5:49

Je comprenais mieux ce qui l'angoissait maintenant qu'il en parlait... comme il pouvait... avec pas mal d'hésitation et même un genre de vibrato dans la voix, mais il s'exprimait et ça me rassurait.
Il avait peur de me décevoir... sans comprendre que c'est en me rejetant qu'il me décevrait vraiment. Il se leva et s'éloigna brusquement de moi. Avait-il l'intention de partir?
Il souffrait psychologiquement, mais pas physiquement... Des vérités, des mots et des prises de conscience lui avaient fait mal. Mais quels mots? Etait-ce mes mots? Etait-ce ceux d'autres femmes? De celles qu'il pensait avoir déçues?

Il avait peur de ne pas être celui qui me fallait... C'était touchant, mais quel genre d'homme pensait-il qu'il me fallait? Comment pouvait-il juger de ça?

Il bu son thé d'une traite. Je grimaçais intérieurement parce que ça devait être encore assez chaud... ça y était, cette fois, il allait partir. C'est pour ça qu'il buvait son thé aussi vite. Il voulait se sauver... Je me levais afin de tenter de le retenir. à ce moment là, il s'élança vers moi, me prit dans ses bras et m'embrassa. Mon timide Raph devint d'un coup fougueux et passionné. On aurait dit un baiser de cinéma, mais dans un film comique... Car dans l'élan, entre ma levée et son arrivée contre moi, je trébuchais et mon corps parti en arrière pour tomber dans le canapé. Raphaël ne pouvant me retenir fut également entraîné dans cette chute. Nous tombâmes donc tous les deux sur le canapé. Raph était tombé plus vers le fond du canapé et sur la partie gauche de mon corps. Ma jambe gauche était sous lui. Ma jambe droite était libre, et donc contre sa cuisse gauche. Mon coude droit heurta assez violemment la table basse, non sans douleur pour mon coude. Malgré la douleur, je me mis à rire de notre chute.

" ça va? Tu ne t'es pas fait mal? "
Je grimaçais en ramenant mon bras droit vers moi.
" Je ne sais pas en quoi consistait les autres options, mais je t'avoue que je préfère également l'option numéro 1. " lui dis-je en souriant.
" Pendant un instant, j'ai cru que tu allais te sauver... Tu m'as fait peur... " ajoutais-je sur le ton de la confidence.

Du coup, je décidais de profiter un peu de la situation. J'enlaçais Raphaël. Ma jambe droite replier sur son côté pour un meilleur équilibre. Je ramenais mon bras gauche dans son dos, et mes doigts caressant doucement l'arrière de sa tête. Je lui rendis le "baiser de cinéma" qu'il m'avait donné. J'essayais de ramener mon bras droit dans son dos, mais mon coude me faisait vraiment mal et j'avais du mal à bouger le bras pour le moment. Je laissais donc mon bras reposer un instant sur le bord du canapé.

_________________

kit by Raph... Merci mi amor! love love!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Raphael McGregor

Spécialiste en sciences biocliniques / Co-Admin scénariste


. Nombre de messages : 2257
. Doublons : Kyle Genelic; Cole Aterman; Новак Душановић
. Type de rp : Les deux

Carte d'Identité
Age: 27 ans
Localisation : Dans un resto du niv 2 à prendre un petit déjeuner avec Bella!
Relations :

MessageSujet: Re: [S] 1.05 [25/06] une soirée en tête à tête [sujet chaud]   Mer 17 Aoû - 6:58

Suffisait presque de regarder un film pour savoir comment faire... Mais c'est vrai que là... mais faut dire... avec toutes ses hésitations... C'était presque du cinéma, oui!
Mais dans le mouvement... son élan était si fort par rapport à la distance (ha le grand maladroit!) qu'ils chutèrent, heureusement sur le canapé... mais pas sans heurts! Il y eut un gros "POC!"... Bella se cognant le coude... Mais Raph eut de la chance, rien ne vient percuter sa petite personne, à part peut-être le genou de Bella... sans dommages collatéraux.

Ils se mirent à rire..

- Non, ça va...

Le genou de Bella avait seulement failli l'émasculer, donc ça va.
Ils étaient sans doute ridicules - par sa faute à lui. Mais il commençait un peu à se laisser aller auprès de Bella, et ce n'était pas si terrible que ça au début.
Bella avoua préféré l'option numéro 1 aussi, et confia sa peur... oh oui, il avait bien failli prendre la poudre d'escampette!

- Ben la fuite, c'était l'option numéro 2...

Elle l'enlaça, il se laissa faire... un frisson le parcourut... cela faisait un sacré bon bout de temps qu'il n'avait pas eu de sensations physiques comme celles là, pourtant, les câlins, ce n'était pas désagréable, lui même aimait bien se prendre pour une peluche de temps à autres.
Il se laissa aller et continua cette activité très réputée, plus communément appelée échange de salive.
Il remarqua enfin que Bella n'était pas das une position très confortable et que surtout, le POC avait eu des conséquences sur son coude. (Ce qui était bien dommage parce qu'examiner un coude et faire un câlin, c'est pas vraiment la même chose.)

Il se décala un peu, pour alléger le poids. Histoire que Bella ne se retrouve pas aplatie du côté gauche. Ce faisant, Bella fut un peu plus libre de ses mouvements.

- C'est ton coude?

Question qui peu paraitre idiote, mais implicitement, il voulait dire "c'est ton coude qui s'est mangé un obstacle opaque et solide de densité au moins égale à celle de tes os?" Il se redressa un peu, et examina donc ce coude, rapidement. Plier le bras, repérer un os fracturé s'il y en avait...

- T'auras un beau bleu d'ici quelques temps... à priori, rien de grave.

Mais ça cassait un peu le moment. Il la reprit dans ses bras, évitant au passage de se cogner la tête contre l'accoudoir. Il avait laissé le Toucher un peu trop de côté. Il était pourtant quelqu'un de très sensitif, avec son hyperesthésie. Les lumières, les sons, les odeurs, il percevait trop (pourquoi il avait souvent des migraines et aimait rester dans le noir.) Mais le toucher... vu ses expériences passées, même s'il aimait bien, il avait un peu évité ça...

Il caressa le visage de Bella... Il pouvait être maladroit et hésitant. Il releva brusquement la tête, se souvenant d'un détail.

- Tu veux toujours danser?

Bon, elle avait le droit de dire non, hein, il ne lui en voudrait aucunement...

_________________

*** Somehow, You've got to keep being optimistic. Otherwise, why are you still here? ***

[kit by Mouah]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://riamh.over-blog.org
avatar
Annabella Hoster

Biologiste interventionnelle / Admin principale


. Nombre de messages : 1686
. Doublons : Tony Sellers
. Type de rp : Les deux

Carte d'Identité
Age: 30 ans
Localisation : au restaurant du niveau 2
Relations :

MessageSujet: Re: [S] 1.05 [25/06] une soirée en tête à tête [sujet chaud]   Mar 23 Aoû - 1:13

Il ne s'était pas fait mal, lui, et c'était déjà ça de gagner. Je sentais mon coude qui me lançait assez violemment, mais juste après le choc c'était normal.

Il avait donc bien eu envie de se sauver. Il avait apparemment hésité avant de se jeter sur moi et de nous mettre directement en position allongée. J'étais vraiment heureuse qu'il ait opté pour ce choix!

" Maintenant que je sais en quoi consistait la deuxième option, je suis d'autant plus heureuse que tu aies choisi la première! "
Je lui souriais. Je caressais l'arrière de sa tête du bout des doigts (mais que d'une main, forcément).

Inquiet pour mon coude, Raphaël se décala, ce qui libéra ma respiration, et entreprit d'examiner mon coude. Je trouvais ce geste particulièrement touchant. Après tout, il n'était pas médecin mais s'y connaissait suffisamment en bio pour reconnaitre une fracture quand il voyait une. Il manipula mon bras avec beaucoup de délicatesse. Malgré cela, la douleur était importante et je devais dissimuler la grimace que j'aurais faite si je m'étais laissée aller... Je n'avais pas envie d'aller à l'infirmerie maintenant. Je voulais profiter de ce moment avec Raph. Si la douleur persistait demain, alors j'aviserai à ce moment là. Mais là, ce qui comptait, c'était ce moment avec lui. ça faisait si longtemps que j'attendais ce moment là...

Il caressa mon visage. Ce geste me fit frissonner. ça faisait longtemps que j'étais seule, que je n'avais pas reçu de tendresse de la part d'un homme... Raph se montrait si mignon dans sa façon d'agir... Je levais légèrement mon bras douloureux pour poser ma main sur sa taille. J'y parvins non sans difficulté. Puis il me demanda si je voulais toujours danser... Je n'avais pas envie de me lever. J'étais trop bien là, à ce moment précis. Pour toute réponse, je me contentais de lui sourire et de l'embrasser à nouveau.
Ma jambe, qui était pliée (pour un meilleur équilibre), bougea sans même que je m'en rende compte. Ce fut comme un réflexe, quelque chose qui venait si naturellement. Dans un mouvement lent, je caressais son côté, de ses côtes à sa hanche, avec le côté intérieur de ma cuisse. Je commençais à avoir chaud et je sentais mes joues chauffer... Raph allait certainement remarquer que mon visage rougissait et que ma jambe le caressait. Je continuais à l'embrasser, car à cet instant, rien d'autre ne comptait... Juste lui, moi, nos baisers... Nos baisers et cet étreinte que j'aurais voulu sans fin...

_________________

kit by Raph... Merci mi amor! love love!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Raphael McGregor

Spécialiste en sciences biocliniques / Co-Admin scénariste


. Nombre de messages : 2257
. Doublons : Kyle Genelic; Cole Aterman; Новак Душановић
. Type de rp : Les deux

Carte d'Identité
Age: 27 ans
Localisation : Dans un resto du niv 2 à prendre un petit déjeuner avec Bella!
Relations :

MessageSujet: Re: [S] 1.05 [25/06] une soirée en tête à tête [sujet chaud]   Mar 23 Aoû - 6:36

Il espérait ne pas le regretter... Une partie de son cerveau restait en ébullition, en train d'analyser la situation. Ils se connaissaient depuis quatre ans. Ils étaient devenus si proches, chacun savait comment l'autre fonctionnait. C'était peut-être logique qu'ils en soient là, précisément. C'était peut-être l'évolution logique. Ou bien l'expression normale de leurs sentiments.
Après les échecs précédents, Raphael s'était tellement coupé des émotions, qu'il ne s'était pas rendu compte plus tôt qu'il voulait là, dans ses bras, ici et maintenant.

Ce pourquoi il avait choisi la première option.
Ce pourquoi il restait là, avec elle, dans une position qu'il n'avait pas connue depuis... ouhlala... ne pas y penser! NE PAS Y PENSER!
Cette femme avait bien réussi à le mettre plus bas que terre, à le rabaisser bien comme il fallait pour le réduire à néant.

Heureusement, il y avait aussi des femmes comme Annabella. Enfin... "Des femmes." Il n'en avait besoin que d'une seule, et elle était là avec lui.

Après avoir examiné le coude et demandé si elle voulait danser, il y eut un silence; un silence très éloquent. Et de nouvelles embrassades.
Oui, il sentait les mains de Bella, et sa cuisse aussi. Lui même commençait à avoir assez chaud, finalement!
Une petite hésitation, puis il se laissa de nouveau aller. Sa main descendit le long du flanc de Bella pour s'égarer sur cette cuisse... Les doigts caressèrent le tissus de la robe. Tissus qui se froissa en douceur, remonta légèrement. Etait-ce de l'audace? Non, pas du tout. Seulement... c'était naturel, non?

Voilà, naturel. Pas de prise de tête. Ils étaient là, tous les deux, sur la même longueur d'onde.

Ou presque. Parce que le plaisir ne pouvait pas venir tout seul. Non, ce serait bien trop simple. Et bien moins drôle! Avec ça, la peur refit surface. Les souvenirs des expériences désastreuses. Et s'il allait trop vite? pas assez vite? Et si ce n'était pas le moment? Et si c'était le moment? Et si je n'y arrivais pas?
Forcément, avec toutes ses interrogations, il n'y arriverait jamais.
En même temps, ils n'étaient pas pressé, mais leur position actuelle, sur ce sofa, ne manquait pas de lui rappeler qu'un jour, ça irait bien plus loin qu'un pan de robe remonté. Ce serait beaucoup moins innocent.

Sa main trembla un peu. Il releva la tête et reprit son souffle. Il n'y avait pas tellement d'activité sur ce canapé, mais son cerveau avait tendance à l'épuiser!
Il ne voulait pas la décevoir, et il ne savait plus quoi faire. Comment pouvait-on être à ce point décalé? Il fallait toujours qu'il se pose des questions. Etait-ce ceci ou cela qu'il fallait faire? Fallait-il plutôt faire comme ça? Dans ce sens ou dans l'autre? Et si elle n'osait pas me dire que je fais n'importe quoi? Et si elle se mettait à rire? Et si...?

Qu'il se reprenne un peu. Bella ne cherchait pas une one-night stand. Il n'y avait donc pas le feu au lac. Cette pensée le calma. Oui, voilà. Sa respiration ralentit aussi. Les veines dans ses tempes battaient fort. On aurait presque pu dire qu'elle lui faisait tourner la tête!

Il ne voulait rien gâcher, mais à rester hésitant comme ça, il finirait par gâcher quelque chose. Il reprit son équilibre (rester en appui sur un coude, c'était fatiguant, quand même!) et replongea dans l'ivresse. Direction la bouche d'Annabella, son cou, la fine bretelle qui disparut, son épaule offerte. Il serra Bella dans ses bras, roula un peu sur le côté (il ne voulait pas non plus jouer le rouleau compresseur!), pour qu'ils soient face à face, l'un contre l'autre, sur cette surface assez réduite finalement. Et puis, comme ça, ses mains pouvaient aussi se balader le long du dos de la jeune femme.

Il n'avait pas été aussi expansif ni tactile avec la dernière en date. Non, ne pas y penser, NE PAS Y PENSER!
C'était peut-être pour ça que ça n'avait pas marché, d'ailleurs.
NE PAS Y PENSER!
Parce qu'à bien y réfléchir, ce n'était pas compliqué de se laisser avec une femme. Pas compliqué du tout. A moins qu'il ne lui ait manqué (avec les autres) cette complicité déjà acquise qu'il avait avec Annabella. Ils se connaissaient si bien que cette complicité lui simplifiait la tâche.
Oui, voilà, c'était ça. C'était forcément ça.
NE PAS Y PENSER!

Il n'y avait rien de mal à embrasser une jolie femme et lui faire un câlin; Rien de mal du tout, bien au contraire. Il l'avait toujours su. Mais rarement senti.

_________________

*** Somehow, You've got to keep being optimistic. Otherwise, why are you still here? ***

[kit by Mouah]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://riamh.over-blog.org
avatar
Annabella Hoster

Biologiste interventionnelle / Admin principale


. Nombre de messages : 1686
. Doublons : Tony Sellers
. Type de rp : Les deux

Carte d'Identité
Age: 30 ans
Localisation : au restaurant du niveau 2
Relations :

MessageSujet: Re: [S] 1.05 [25/06] une soirée en tête à tête [sujet chaud]   Mar 23 Aoû - 19:11

Alors que les mouvements s'enchaînaient naturellement, la main de Raphaël vint caresser ma cuisse. C'est là que je me rendis compte de la position de ma jambe. Je ne voulais surtout pas brusquer les choses avec lui. Déjà qu'il avait failli se sauver après un baiser! Raphaël reprit son souffle et semblait s'égarer dans ses pensées...

Je repensais au problème qu'il m'avait confié il y a quelques jours, et je me demandais si ça pouvait jouer sur l'intimité... Même si je n'étais pas du genre à tenir compte des rumeurs, j'avais entendu dire des choses sur Raphaël. Je pensais que, vrai ou pas, il fallait être une fichue garce pour oser propager de tels propos. Peut-être n'avait-elle pas obtenu ce qu'elle voulait de lui et avait fait ça pour se venger. Quoi qu'il en soit, j'avais été choquée et vraiment gênée d'entendre dire de telles choses à son propos.

Raphaël se glissa sur le côté et m'emmena avec lui. Nous étions alors face à face et cette position lui libérait une main. Quant à moi, elle m'obligeait à plier mon coude douloureux. La douleur semblait un peu moins importante. Je pliais donc le bras et dirigeais ma main vers Raph, ou plutôt vers le bas de son t-shirt. Je regardais Raph dans les yeux, glissant mes doigts sous son t-shirt de geek (absolument adorable soit dit en passant) et lui jetais un regard presque coquin tout en pinçant ma lèvre inférieure entre mes dents. Encore une fois cette enchainement de gestes se fit naturellement sans que je ne calcule quoi que ce soit, à part le fait de glisser mes doigts sur sa peau. Je caressais doucement sa peau, me dirigea vers son dos, remontais lentement le long de la colonne vertébrale. Il avait la peau douce...

Malgré tout, cette position n'était pas des plus confortables, ni des plus pratiques! Chacun d'entre nous n'avait qu'un bras libre, et pour moi, ce n'était pas vraiment le bon... D'ailleurs, je n'aurais pas été étonnée de voir déjà un bleu assez étendu si je regardais mon coude, mais c'était Raph que je regardais, et seulement lui. On manquait de place en étant installés de la sorte. J'en avais presque envie de rire. Je lui souris...

" C'est pas vraiment pratique comme ça... Et on manque de place... Si tu t'asseyais, par exemple, on aurait tous les deux les deux mains libres, ça te dit? "
Je pinçais à nouveau ma lèvres inférieure entre mes dents tout en lui souriant.

_________________

kit by Raph... Merci mi amor! love love!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Raphael McGregor

Spécialiste en sciences biocliniques / Co-Admin scénariste


. Nombre de messages : 2257
. Doublons : Kyle Genelic; Cole Aterman; Новак Душановић
. Type de rp : Les deux

Carte d'Identité
Age: 27 ans
Localisation : Dans un resto du niv 2 à prendre un petit déjeuner avec Bella!
Relations :

MessageSujet: Re: [S] 1.05 [25/06] une soirée en tête à tête [sujet chaud]   Mar 23 Aoû - 19:49

Il frissonna un peu quand elle glissa les doigts sous son t-shirt de geek préféré. Il avait une collection de t-shirts rigolos, mais il préférait le I Love Pi, parce que c'était le plus idiot en fait.
Elle avait les mains fraîches, à moins qu'il n'ait eu la peau brûlante, ce qui était peu probable... Hum... si?
Il essaya de ne pas penser à toutes ces choses. Il ignorait que son ex s'était répandue en rumeurs, il n'écoutait pas les rumeurs, et ne savait généralement jamais lesquelles le concernaient. C'était peut-être aussi bien qu'il n'y ait pas fait attention!

N'empêche, il avait l'impression que ça s'emballait. Mais il ne savait pas quoi dire ou quoi faire pour ne pas avoir l'air d'un idiot, d'un couard ou d'un connard. C'était compliqué, toutes ces choses! Les relations social, c'était déjà pas facile, mais alors un tête à tête avec une femme, c'était carrément mission impossible!

Sauf que là, il ne se débrouillait pas trop mal.
*Voyons, Raph, elle n'a pas encore fui, et elle n'a pas encore rigolé. RELAX!*
Oui, parce que dans ça tête, c'était tout à fait possible que ça se passe comme ça. Alors qu'Annabella n'avait attendu que ça depuis un sacré bon de temps...

Cette position n'était pas des plus confortable, en fait. Annabella fit une pause. Bienvenue, d'ailleurs. Cela lui permettait de penser un peu, de reprendre ses esprits. Ce qu'il ne comprenait pas c'était qu'il fallait qu'il cesse de penser à tout ça. Qu'il se laisse vraiment aller. Mais ce n'était pas facile... d'autant plus qu'il n'aimait pas perdre le contrôle.
Il avait perdu le contrôle dans la grande salle... et ça les avait menés jusqu'ici.

C'était donc peut-être pas si mal de perdre le contrôle!

Il acquiesça à la suggestion de Bella et s'assit... Il avait peur, très peur. Mais il réfrénait cette peur. Il se rendait compte ce soir que s'ils en étaient là, ce n'était pas seulement parce qu'elle était amoureuse de lui, mais aussi parce que c'était réciproque, diablement réciproque, même.
Un vrai piège. Il n'avait jamais vu les relations amoureuses sous cet angle, parce qu'il n'avait jamais eu l'occasion de devenir vraiment proche, d'avoir cette complicité.
En fait, c'était bien mieux quand c'était deux amis qui devenaient plus que des amis. Ils se connaissaient déjà assez. Et ça, c'était rassurant.

Bella s'assit sur lui, forcément. Oui, ils avaient les mains libres... et c'était encore plus piégeux! Aucun prétexte pour ne pas avancer, là, pour ne pas partir à l'exploration! Et la bretelle de la robe le narguait...
Il déglutit...

Il regarda Bella dans les yeux, persuadé qu'elle ne savait rien du tout de son passé amoureux. En même temps, il n'en parlait jamais, comme ça c'était réglé. Mais les ragots des autres peuvent avoir la vie dure!
Elle n'avait toujours pas fui, toujours pas rigolé. Bon signe. Elle était sa meilleure amie, elle ne pouvait pas lui faire de mal. Sinon, ce serait la pire des traitresse. Et elle n'était pas de ce genre là.
Il lui fallait réaliser qu'elle était définitivement de son côté.

_________________

*** Somehow, You've got to keep being optimistic. Otherwise, why are you still here? ***

[kit by Mouah]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://riamh.over-blog.org
avatar
Annabella Hoster

Biologiste interventionnelle / Admin principale


. Nombre de messages : 1686
. Doublons : Tony Sellers
. Type de rp : Les deux

Carte d'Identité
Age: 30 ans
Localisation : au restaurant du niveau 2
Relations :

MessageSujet: Re: [S] 1.05 [25/06] une soirée en tête à tête [sujet chaud]   Mar 23 Aoû - 20:48

Raphaël s'assit et je suivis son mouvement pour me placer au dessus de lui. Je m'asseyais sur ses genoux, un genou de chaque côté de ses hanches, face à lui. Me redressant, le pendentif de mon collier retomba sur moi. J'avais oublié que je le portais encore... Je le portais toujours... C'était le cadeau de mariage de John. Le pendentif s'ouvrait et contenait deux photos, une de John et une de moi. Je ne pouvais le garder sur moi en étant ainsi avec Raphaël. ça pouvait paraître idiot, mais ça me donnait l'impression que John était avec moi. Je passais donc mes mains autour de mon cou, cherchant l'attache de la chaîne. Je fis une grimace en pliant mon bras pour décrocher l'attache qui était dans mon cou. J'enlevais le collier et raccrochais l'attache avant de me pencher pour poser le collier dans le dessous de la table basse, de façon à ce que "le collier ne nous voit pas", en quelque sorte.

" Désolée... "
J'étais gênée de cet interlude. J'avais besoin de me vider la tête et vite. Je me blottis un instant contre le torse de Raph afin de retrouver l'instant présent. Puis, je mis mes bras autour de son cou et l'embrassais de nouveau. Puis je me rapprochais de lui, collant mon corps contre le sien. Je glissais à nouveau mes mains sous son t-shirt. J'adorais le contact de sa peau. Je le voyais frissonner... Ce qui n'était pas pour me décourager dans mes caresses.

Il avait vraiment chaud... J'avais chaud aussi. ça faisait si longtemps que je n'avais pas été dans cet état là. Mes idées s'embrouillaient... J'avais peur de le faire fuir, mais j'avais aussi envie de me laisser aller... Je n'étais pas experte en la matière. Je n'avais que les attitudes de John comme référence, parce que oui, je n'avais eu que lui comme amant. Je l'avais connu alors que je n'avais que 17 ans. On s'était fréquenté, puis marié. Je l'avais perdu et n'avais pas cherché à le remplacer. J'avais rencontré Raph pour qui j'avais craqué au premier regard, il y a quasiment 4 ans...

J'avais envie de lui mais j'avais peur de le brusquer... C'était un vrai dilemme. Je décidais de tenter quelque chose pour voir sa réaction... Tout en l'embrassant, je glissais mes mains sous son t-shirt, le soulevant. Puis je me reculais un instant afin de lui enlever le fameux t-shirt. Je déposais un doux baiser sur ses lèvres, pris une de ses mains et la déposais sur ma cuisse à ras de ma robe et lui dis en souriant:

" Moi aussi, j'ai chaud... "
Ma robe étant assez transparente, je portais une petite combinaison noire sous la robe, par dessus la lingerie noire elle aussi. Comment allait-il réagir?...

_________________

kit by Raph... Merci mi amor! love love!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Raphael McGregor

Spécialiste en sciences biocliniques / Co-Admin scénariste


. Nombre de messages : 2257
. Doublons : Kyle Genelic; Cole Aterman; Новак Душановић
. Type de rp : Les deux

Carte d'Identité
Age: 27 ans
Localisation : Dans un resto du niv 2 à prendre un petit déjeuner avec Bella!
Relations :

MessageSujet: Re: [S] 1.05 [25/06] une soirée en tête à tête [sujet chaud]   Mar 23 Aoû - 21:19

Pourquoi elle était désolée? Elle n'allait pas recommencer à s'excuser toutes les cinq minutes, au moins? Il se souvenait du 21 juin, de la crise et du "je suis désolé t'es un ange" qu'il avait entendu facilement dix fois au cours de la soirée!
Puis plus rien... en paroles s'entend. Parce qu'ils reprirent leurs activités. Raphael était un peu passif, et Bella semblait beaucoup plus décidée. Il la laissa lui retirer son t-shirt...

Cela lui fit drôle de se retrouver comme ça... Pas qu'il soit particulièrement pudique (puis ce n'était qu'un torse!) mais ça avait beaucoup de signification. Elle le voulait lui.

Sa main se retrouva comme par magie sur la cuisse de Bella... Elle avait chaud... oui bon, manière pas très subtile de faire passer le message! Mais il n'allait pas s'en formaliser.
Il était très partagé... il avait tout autant envie d'elle qu'envie de fuir. Elle avait été mariée, et avait certainement des attentes... Saurait-il les combler? Comment passer derrière un mari mort? N'était-ce pas un peu glauque?

Et ce médaillon, qu'elle avait planqué? Car oui, il avait bien remarqué qu'elle ne l'avait pas bêtement posé sur la table, pour éviter simplement de le casser ou de le perdre. Non, elle l'avait fait disparaitre de leur vue. Et ce détail était important.

Etaient-ils prêts pour ça alors qu'une heure plus tôt, il n'y avait même encore jamais eu le moindre baiser?

Néanmoins, il passa la main sous cette robe, touchant la combinaison du bout des doigts. Il fit remonter la robe. Ses mains tremblèrent un peu. Il essayait de surmonter sa peur, mais à présent qu'il y avait en plus ajouté le facteur "mari décédé" dans l'équation, c'était encore plus difficile.
Cependant, la robe suivit le trajet du t-shirt, c'est à dire qu'elle quitta sa propriétaire.

Mais il devint encore plus hésitant, alors qu'il l'embrassait... pour une fois qu'il avait vraiment envie d'aller plus loin une femme. Pas qu'il n'en ait pas eu envie avec les autres... sinon il n'aurait rien fait avec elles... mais ce n'était pas pareil... Et puis ça se terminait toujours mal... peut-être parce qu'il n'en avait pas vraiment envie? Peut-être qu'il s'était forcé, finalement.
Quoi qu'il en soit, il le savait, on lui avait répété, il était calamiteux. Et Bella n'avait pas besoin d'un homme calamiteux, après avoir connu le bonheur dans les bras d'un autre homme. Homme qu'elle avait épousé.

Bella ne l'aurait probablement jamais regardé si elle n'avait pas été veuve. Il restait loin derrière, c'était tout.

Et rien que cette pensée le refroidit. C'était en partie à cause de ce genre de considération aussi qu'il n'était pas plus entreprenant, pas plus audacieux. Il restait dans une espèce de passivité.
Il mit la tête en arrière et soupira... alors que le corps d'Annabella était là, tout contre lui...

- Je suis désolé...

C'était lui qui s'excusait à présent. Il avait envie d'elle, il ne se sentait pas à la hauteur. Il se sentait déplacé. Et le médaillon, pourtant planqué, le narguait.
Il était déplacé, minable, nul. Il se prenait tout dans la figure, ses expériences passés, les échecs, le mari de Bella, ses envies, ses doutes, ses peurs... ce soir, c'était trop.

Ce n'était probablement pas super viril (du moins, dans l'image populaire) et Bella aurait sans doute voulu autre chose, lui-mêle aurait voulu autre chose, et surtout éviter d'en venir à ça...
... mais il se mit à pleurer... il se mettait tellement de pression qu'il fallait parfois évacuer. C'était seulement le BAD TIMING pour que ça lui prenne maintenant...
En même temps, s'il n'avait pas été là, ici et maintenant, ça ne lui serait pas arrivé...

Il avait un ego à réparer, quand même.

_________________

*** Somehow, You've got to keep being optimistic. Otherwise, why are you still here? ***

[kit by Mouah]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://riamh.over-blog.org
avatar
Annabella Hoster

Biologiste interventionnelle / Admin principale


. Nombre de messages : 1686
. Doublons : Tony Sellers
. Type de rp : Les deux

Carte d'Identité
Age: 30 ans
Localisation : au restaurant du niveau 2
Relations :

MessageSujet: Re: [S] 1.05 [25/06] une soirée en tête à tête [sujet chaud]   Jeu 25 Aoû - 1:17

Il avait enlevé ma robe, comme je l'espérais. On était donc sur la même longueur d'onde. J'avais oublié cette sensation indescriptible... Cette espèce de douleur, de nœud chaud qui se formait au milieu de moi et qui me faisait oublier tout le reste...

Puis soudain, il cessa de m'embrasser, pencha sa tête en arrière et dit "je suis désolé". Je ne compris pas immédiatement, avec l'émotion j'étais comme déconnectée. Mais il ne bougeait plus. Il semblait parti dans ses pensées, déconnecté du monde, avec le cerveau qui carburait à nouveau. Raph avait souvent ce genre d'attitude quand il se concentrait sur une tâche précise, quand il travaillait la plupart du temps. Mais à ce moment là, cette attitude me paru totalement incongrue. Pourquoi était-il soudain parti dans ses pensées? J'avais peut-être fait les choses de travers. Je l'avais peut-être brusqué et il avait peut-être un moment de stress... Pourquoi était-il désolé? Je me redressais, pris son visage entre mes mains et m'étonnais alors d'y voir des larmes couler. Oh non! Qu'avais-je fait?

" Raphaël, qu'est-ce qu'il y a? Qu'est-ce qui t'arrive? Répond-moi, je t'en prie... "

J'étais quasiment paniquée! J'avais l'impression d'avoir tout mis par terre! J'essayais de réfléchir à ce que j'avais pu faire ou dire qui l'aurait mis dans un tel état. Même s'il se montrait un peu maladroit par moment, j'avais quand même l'impression qu'il en avait envie, sinon, je ne serais pas allée jusque là. Où alors, je me suis plantée depuis le début? Non, pas à ce point quand même!

Ou alors... C'était de la peur, peut-être... Mais j'avais peur aussi. Envie et peur. Je n'avais eu qu'un amant dans ma vie... Et depuis quatre ans et demi... personne. J'avais de quoi être nerveuse aussi. Mais devais-je partager ça avec lui? ça pourrait le rassurer comme ça pouvait l'angoisser d'avantage... J'attendais qu'il me réponde avant de voir si j'allais partager cette crainte avec lui ou non...

_________________

kit by Raph... Merci mi amor! love love!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Raphael McGregor

Spécialiste en sciences biocliniques / Co-Admin scénariste


. Nombre de messages : 2257
. Doublons : Kyle Genelic; Cole Aterman; Новак Душановић
. Type de rp : Les deux

Carte d'Identité
Age: 27 ans
Localisation : Dans un resto du niv 2 à prendre un petit déjeuner avec Bella!
Relations :

MessageSujet: Re: [S] 1.05 [25/06] une soirée en tête à tête [sujet chaud]   Jeu 25 Aoû - 7:53

Comment dire à cette femme tout ce qu'il avait sur le cœur alors que lui même ne parvenait pas à déchiffrer 1/10ème... Comment dire toutes ces choses sans qu'elle prenne la fuite, sans qu'elle soit peinée, sans qu'elle ait envie d'en rire, sans que... Cela lui semblait impossible en ce moment, alors que quelques minutes plus tôt, il se sentait presque prêt à franchir le pas.

Pourquoi donc à a-t-elle mis ce médaillon hors de leur vue? Effort inutile si ça n'avait été qu'un médaillon ordinaire, anodin. Elle ne lui avait jamais parlé de son mari, elle ne lui avait même jamais dit qu'elle était veuve. Si ça se trouve, elle pensait qu'il pensait qu'elle n'avait jamais été mariée...

Et elle voulait qu'il lui parle... Bien entendu. Elle voulait savoir ce qu'il se passait, pourquoi ses larmes coulaient.

- Ce n'est pas ta faute... c'est seulement...

Seulement. Si ça avait été aussi anodin... Non, en fait, c'était un gros dossier dans la tête de Raphael. Tout était important. Il se pencha et serra Bella dans ses bras. Son regard fixait la table. La table où le médaillon était planqué. Il ferma les yeux. Tout semblait brisé à présent. L'instant évanoui.

- Je me sens complètement déplacé. J'ai l'impression d'être un intrus. Et j'ai tellement... peur... de ne pas y arriver... peur de te blesser... peur de te décevoir. Et ça me rend malade de savoir que c'est la mort d'un être cher qui nous réunit.

La boulette. Très. Grosse. Boulette.
Une maladresse de plus, mais comment pouvait-il dit ce qui le tracassait sans mentionner le défunt mari, qui planait comme un fantôme.

Il releva la tête. Elle était troublée, bien évidemment. Comment ne pas l'être après cette boulette?

- Excuse-moi, je suis con. C'est pas à moi de...

Et puis c'était pas à lui de faire quoi? Il ne savait pas quel rôle il jouait finalement, là, tellement tout était confus. Il réalisait enfin qu'il était complètement raide dingue de cette femme et des petits détails gros comme des châteaux venaient tout foutre par terre!

_________________

*** Somehow, You've got to keep being optimistic. Otherwise, why are you still here? ***

[kit by Mouah]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://riamh.over-blog.org
avatar
Annabella Hoster

Biologiste interventionnelle / Admin principale


. Nombre de messages : 1686
. Doublons : Tony Sellers
. Type de rp : Les deux

Carte d'Identité
Age: 30 ans
Localisation : au restaurant du niveau 2
Relations :

MessageSujet: Re: [S] 1.05 [25/06] une soirée en tête à tête [sujet chaud]   Jeu 25 Aoû - 21:09

Il avait peur, et je le comprenais, parce que moi aussi. Ce que je comprenais moins c'était cette histoire d'intrus et de la mort d'un être cher qui nous aurait réunit... ça, c'était pas très clair... Qu'est-ce qu'il entendait par là? Il ne parlait pas de John quand même? Je n'avais jamais réussit à lui en parler. J'aurais voulu le faire plus tôt, ça nous aurait évité ce cassage d'ambiance... Il avait certainement entendu des bruits de couloir, et donc n'avait pas les bonnes infos. Il devait penser que c'était l'enavir qui avait tué mon époux, mais il n'en était rien...
Je n'avais pas vraiment envie d'aborder ce sujet avec lui à cet instant, mais c'était trop tard... Il fallait que je m'explique avant que tout ne tombe à l'eau. Il me serrait dans ses bras. Je me reculais pour lui parler en le regardant en face.


" Raphaël, je... "
Je pris une grande inspiration puis je soufflais en espérant rassembler mes forces.
" Je ne suis pas certaine de comprendre de quoi tu parles... C'est parce que ... je suis veuve? "
Son regard me suffit à comprendre que j'étais sur la bonne piste. Oh... Comment j'allais expliquer ça? Qu'est-ce qu'il voulait que je lui dise?
" Il y a un moment que je voulais t'en parler, mais je ... je ne trouvais ni le moment, ni les mots pour ça. Je ne sais pas si c'est quelqu'un qui t'en a parlé ou si tu as simplement entendu quelques bruits de couloir... Parce que ça ne manque pas les commérages par ici! Du coup, je ne sais pas ce que tu crois à savoir à propos ... de John, mais ce n'est pas sa mort qui nous a réunit! Il n'était déjà plus là depuis quelques mois quand l'épidémie a commencé. Ce n'est pas un virus qui l'a tué mais un cancer. "

Il s'excusa et s'insulta.
" Non, ne t'excuse pas, et non, tu es loin de l'être. C'est moi qui aurait du t'en parler. Je n'y arrivais pas, mais j'aurais du essayer... Quand je suis arrivée ici, au moment de l'épidémie, je n'allais vraiment pas bien. J'essayais de m'évader dans le travail pour oublier, mais ce n'était pas suffisant. Sekhmet faisait ce qu'elle pouvait pour m'aider, et je ne l'oublierai pas, mais j'ai retrouvé goût à la vie quand je t'ai rencontré. C'est TOI qui m'a vraiment donné envie de continuer. " lui dis-je en pointant un doigt vers sa poitrine.

Puis je pris son visage dans mes mains et lui donnais un simple mais doux baiser. J'appuyais mon front contre le sien, fermais mes yeux et lui dis:
" Maintenant, si tu as besoin de certains éclaircissements, je le comprends, tu peux me poser les questions que tu veux... Je ferai au mieux pour y répondre... "
J'avais envie de pleurer, pas par rapport à John, pas directement, mais surtout parce que je m'en voulais de ne pas avoir été plus honnête avec Raphaël par le passé, et que j'avais peur d'avoir tout gâcher par mon silence... Je retenais mes larmes. J'espérais ne pas craquer. Mais il faut dire aussi que ça dépendrait des questions qu'il me poserait. S'il m'en posait... Il demanderait peut-être pourquoi j'avais planqué mon collier. Quant à mon nom, je ne pensais pas avoir dit à qui que ce soit que je portais toujours mon nom d'épouse... Après tout, ce sont les divorcés qui reprennent leur nom de jeune fille, pas les veuves... En même temps, mon nom de jeune fille... Cornuto, quel bon départ dans la vie! J'espérais qu'il ne me demanderait rien... qu'il me prendrait simplement dans ses bras, m'embrasserait, et ne m'en voudrait pas...

_________________

kit by Raph... Merci mi amor! love love!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Raphael McGregor

Spécialiste en sciences biocliniques / Co-Admin scénariste


. Nombre de messages : 2257
. Doublons : Kyle Genelic; Cole Aterman; Новак Душановић
. Type de rp : Les deux

Carte d'Identité
Age: 27 ans
Localisation : Dans un resto du niv 2 à prendre un petit déjeuner avec Bella!
Relations :

MessageSujet: Re: [S] 1.05 [25/06] une soirée en tête à tête [sujet chaud]   Jeu 25 Aoû - 22:42

Mais qu'est-ce qui lui avait pris de balancer ça comme ça? Certes, dans la flopée de mots, il y avait "réunis", ce qui n'était pas anodin venant de lui, pas anodin du tout. Preuve qu'il ne prenait pas cette histoire à la légère, et qu'il considérait Annabella avec sérieux et respect.

Elle se recula un peu pour lui faire face. Il se sentait mal. Il se sentait idiot et déplacé, un peu comme un grossier personnage ou un éléphant dans une boutique de porcelaines.
Le yeux dans les yeux. Oui, c'était parce qu'elle était veuve, en partie. Pas besoin de parler, son regard était tellement expressif en ce moment précis.
Il y eut un silence, et Raphael ne savait pas quoi dire. Il avait peur de commettre une autre boulette, de la mettre mal à l'aise. C'était déjà fait, mais besoin d'empirer les choses!

Alors Bella parla de John. Tiens. Son père aussi s'appelait John. Rien à voir, il y avait peut-être le quart de la population anglophone qui s'appelait John. Mais ça lui faisait penser à lui, forcément.
Ce John là était mort d'un cancer bien avant la contamination.

Etait-il soulagé? Non. Il était mort quand même. Au moins, elle avait pu faire son deuil correctement, au lieu de finir précipitamment ici sans pouvoir donner de sépulture à son mari.
Etait-il rassuré? Non plus.
Oui, il se trouvait con, là, ce n'était pas à lui d'amener John sur le plateau! Mais Bella continua son récit.

Et puis. L'index de Bella sur son torse. Lui.
Elle avait repris goût à la vie grâce à lui. Elle avait continué de se battre grâce à lui. Refusait d'abandonner grâce à lui.
Il se sentit encore plus con. Mais il avait une drôle de sensation dans l'estomac. La seule comparaison qu'il trouva au phénomène était qu'il avait un radiateur dans le bide.

- Tu n'as pas à t'excuser...

Il lui rendit son baiser. C'est qu'il y prenait goût, le p'tit gars. Il cru devoir s'expliquer lui aussi. Elle avait eu le courage de parler des circonstances de la mort de John. Ce qui n'avait pas été facile, vu qu'elle avait retardé l'échéance au plus tard possible.

- Tu sais... Si j'ai peur... Si j'ai peur c'est parce que je n'ai jamais vraiment été attaché aux gens. Je veux dire, pas aussi fort. Pas comme eux pouvaient être attachés à moi. Enfin, disons que...

Rha mais elle le savait, ça. Depuis le temps, elle avait pigé comment il fonctionnait!

- Ce que je veux dire c'est que j'ai jamais eu énormément d'intérêt pour les sentiments et tout ça... Quand j'étais avec une femme, je n'avais pas autant envie qu'elle. C'était rare... et donc heu... Hé bien, je parvenais rarement... hem... jamais... à vraiment satisfaire heu... et... ahem... Enfin tu vois, et j'ai peur de te décevoir, parce que je les ai toutes déçues.

Putain, il n'aurait jamais pensé qu'il se sentirait aussi mal d'en parler. C'était tellement accessoire pour lui... Mais il se rendait compte que ses histoires passées l'avaient marqué plus qu'il ne l'avait pensé. Que certaines phrases avaient ruiné le peu de confiance qu'il avait pu avoir en lui.

Ouais enfin... est-ce que ça n'allait pas définitivement casser l'ambiance, ça?

- Heuuu mais je te rassure, j'ai très envie de toi, hein!

Putain, mais la boulette, quoi! Rha, quel maladroit, ce Raph!
Enfin, c'était vrai, il avait vraiment envie d'elle... mais il y avait la manière de le dire, quoi...!

_________________

*** Somehow, You've got to keep being optimistic. Otherwise, why are you still here? ***

[kit by Mouah]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://riamh.over-blog.org
avatar
Annabella Hoster

Biologiste interventionnelle / Admin principale


. Nombre de messages : 1686
. Doublons : Tony Sellers
. Type de rp : Les deux

Carte d'Identité
Age: 30 ans
Localisation : au restaurant du niveau 2
Relations :

MessageSujet: Re: [S] 1.05 [25/06] une soirée en tête à tête [sujet chaud]   Ven 26 Aoû - 0:27

Il était si touchant... Et il préféra apparemment éviter de me poser des questions. Je trouvais ça très délicat de sa part, même si je devais m'attendre à ce que certaines questions arrivent, comme un cheveux sur la soupe, à un moment ou à un autre... dans une heure... demain... la semaine prochaine ou plus tard. C'était tout Raph, zapper un sujet et y revenir quand la plupart des gens n'y penseraient plus. Comme une bombe à retardement, on sait jamais quand ça va faire "boum".

Comme pour répondre à mes confidences, il en fit à son tour. Personne n'avait comptait pour lui comme moi, et c'est pour ça qu'il angoissait à l'idée d'aller plus loin. Il craignait de me décevoir. Comment le rassurer à ce sujet? J'avais entendu des bruits de couloirs, mais on sait tous que les ragots c'est rarement la vérité... N'empêche que ne sachant à quoi m'attendre, j'avais un peu peur moi aussi. Mais serait-ce une façon de le rassurer que de lui confier mon angoisse? Je n'en étais vraiment pas certaine!

" Mais tu l'as dit toi-même, c'est différent cette fois... Et puis, ce n'est pas un concours voyons... "
Je lui souris, je me disais qu'il en avait besoin. Et je le trouvais si touchant, si attentionné... Puis, il me "rassurait" en me disant qu'il avait "très envie" de moi. J'eus un petit rire, pas parce que je me moquais, mais parce qu'il avait eu une façon assez amusante de le dire. J'en avais également très envie... Mais j'hésitais à lui confier mes propres craintes... J'avais peur de tout gâcher, mais j'avais ce nœud au ventre... Celui qui venait quand le corps disait "oui" mais que la tête hésitait pour x ou y raison.
" Tu sais... en fait, moi... ça fait longtemps... trop longtemps. " dis-je, gênée.
Puis je pinçais ma lèvre inférieure entre mes dents tout en souriant. Peut-être n'aurais-je pas du dire ça...
" Du coup, je crains d'être... euh, comment dire?... euh... peut-être un peu... maladroite... " Je finis cette phrase sur une sorte de grimace interrogative... Je ne savais comment il le prendrait. J'espérais simplement que, du coup, il penserait moins à ses craintes de me décevoir.

_________________

kit by Raph... Merci mi amor! love love!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Raphael McGregor

Spécialiste en sciences biocliniques / Co-Admin scénariste


. Nombre de messages : 2257
. Doublons : Kyle Genelic; Cole Aterman; Новак Душановић
. Type de rp : Les deux

Carte d'Identité
Age: 27 ans
Localisation : Dans un resto du niv 2 à prendre un petit déjeuner avec Bella!
Relations :

MessageSujet: Re: [S] 1.05 [25/06] une soirée en tête à tête [sujet chaud]   Ven 26 Aoû - 1:08

Non, ce n'était pas un concours... mais quand on a tellement déçu les autres, ben ça rentre dans le crâne et on se dit que les autres seront forcément déçues elles aussi. Quand même, quasiment 100% des échantillon, ça marque! Mais il se sentait un peu mieux, à présent que c'était sorti, et que Bella l'avait rassuré.

D'ailleurs, elle aussi ne se sentait pas en confiance. Raphael comprit qu'elle n' avait sans doute connu que son époux. Elle craignait d'être maladroite. Hé bien comme ça, ils étaient deux. Il n'était jamais tombé sur quelqu'un qui lui disait qu'elle avait peur d'être maladroite. En général, il était le distant et maladroit, et elle était entreprenante. Jamais l'inverse. Et encore moins à égalité!

Il avança la tête pour aller chercher un baiser. Il n'avait plus rien à dire, d'autant plus que là, sa pire crainte n'était plus de lui faire l'amour, mais de dire une connerie plus grande que lui. Histoire de vases communicants! Il pouvait mettre les deux pieds dans le plats sans s'en rendre compte, et à retardement, parce qu'il se souvenait de tout, et qu'il pouvait reprendre le fil d'une conversation commencée deux ans plus tôt, parce qu'il se souvenait des mots, des personnes, et que la situation la lui rappelait. C'était ça, aussi, qui avait souvent décontenancé les autres. Il pouvait passer du coq à l'âne et finir des discussions vieilles de dix ans comme si c'était un sujet nouveau...

Alors il était presque certain qu'il raconterait une énormité. Ou bien qu'il poserait des questions, bref, continuerait la conversation.
Seulement, pas ce soir. Il en avait assez des doutes, et de tout le toutim. Pour une fois, il voulait vraiment penser à elle et rien qu'à elle, même si c'était impossible.

Exemple? Il y avait toujours un peu de mathématiques et de chimie dans sa tête. Là, présentement, il trouvait la courbure de son cou et de son épaule très jolie, très harmonieuse qui lui faisait penser aux 4ème et 5ème chiffres de la suite de Fibonacci.
Et il pouvait imaginer quelques molécules pouvaient recréer le parfum qu'elle avait sur ses lèvres.
Et il pouvait voir quelle quantité de lumière entrait dans ses pupilles.

Et sous ses doigts, il éprouvait la chimie et l'électricité statique de leurs étreintes. Les sentiments n'avaient peut-être rien de scientifique, mais un corps contre un autre, c'était chimique, physique, biologique. Et son maudit cerveau n'avait de cesse d'y penser, en même temps. Y avait-il une perfection mathématique? On pouvait presque résumer le monde et la nature en des équations.

Il la serra dans ses bras, un peu plus fort. Qu'ils soient réduits à la même échelle d'appréhension, ça l'aidait à surmonter ses peurs.
Oui, il avait envie d'elle... et même s'il était toujours un peu pompette (la formule pour retrouver la sobriété en 10 minutes chrono n'existait pas, ça se saurait sinon!) l'alcool n'y était pour rien. Peut-être que le ponch l'avait aidé à s'ouvrir, à être moins timide, lui permettant d'admettre ce qu'il avait ignoré jusqu'ici, mais ses sentiments pour elle n'étaient pas dû à un savant dosage de rhum et de jus de fruits.

Cette fois, ses mains passèrent sous la combinaison... Combinaison qui alla retrouver sa copine la robe sur le sol derrière le canapé, dans un geste élégant quoi qu'un peu maladroit...
Passage presque obligé pour partir à l'exploration. Et comme tout scientifique qui se respecte, Raph partit à l'exploration...

_________________

*** Somehow, You've got to keep being optimistic. Otherwise, why are you still here? ***

[kit by Mouah]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://riamh.over-blog.org
avatar
Annabella Hoster

Biologiste interventionnelle / Admin principale


. Nombre de messages : 1686
. Doublons : Tony Sellers
. Type de rp : Les deux

Carte d'Identité
Age: 30 ans
Localisation : au restaurant du niveau 2
Relations :

MessageSujet: Re: [S] 1.05 [25/06] une soirée en tête à tête [sujet chaud]   Ven 26 Aoû - 6:18

Oups, combinaison envolée... Raph semblait reprendre confiance en lui. Du coup, je me disais que j'avais bien fait de lui confier mes propres craintes... ça semblait l'avoir rassuré.

Et je ne pensais plus à rien. Tous mes souvenirs passaient à la trappe. Mon cerveau décrochait. Le passé était le passé, et il était très bien où il était. Là, à ce moment, j'étais juste avec cette homme pour qui j'avais eu le coup de foudre quatre ans auparavant. Je ne me concentrais plus que sur ses gestes... où passaient ses mains... où ses regards se posaient... où ses lèvres m'embrassait... Plus rien ne comptait, sauf nous, juste lui et moi sur ce canapé. Un canapé pas bien spacieux d'ailleurs pour ce genre... d'utilisation, mais tant pis! Je ne voulais plus bouger de là et risquer encore de compromettre quoi que ce soit! Je fantasmais sur ce moment depuis déjà trop longtemps...

Aussi, ça faisait presque cinq ans que je n'avais pas fait l'amour... Cinq ans, ça me paraissait dingue! Du coup, je me sentais de plus en plus nerveuse au fur et à mesure que les choses avançaient.

Raphaël me tenait contre lui, si bien que je ne pouvais virer son jean... Il avait fait disparaître ma robe et ma combinaison avec tellement de facilité que virer ce jean en était déconcertant... Je glissais mes doigts sur son torse en direction du bouton de jean, quand j'y étais arrivée, je penchais à son oreille et lui dis sur un ton amusé:

" Tu te rends compte que tu ne m'aides pas là? "
Alors, il relâcha son étreinte et me poussa sur le canapé à côté de lui. Il se leva. Je me rapprochais de lui pour participer mais il me fit un clin d'œil avec un signe de tête "non" et son jean se retrouva au sol. Et là je vis les dessins de son caleçon, ce qui me fit sourire, et même rire. Raph comprit que c'était bien son caleçon qui m'amusait, et pas lui (ouf, pas de méprise!). Il se pencha alors vers moi, me poussa de façon à m'allonger sur le canapé, mais en prenant garde à ce que je ne me cogne nulle part cette fois. Il m'embrassa de nouveau...

---------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------
NON, VOUS NE LIREZ RIEN DE PLUS INTIME...
CECI EST UNE ELIPSE VOLONTAIRE DE LA PART DES AUTEURS
---------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

_________________

kit by Raph... Merci mi amor! love love!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Contenu sponsorisé





MessageSujet: Re: [S] 1.05 [25/06] une soirée en tête à tête [sujet chaud]   

Revenir en haut Aller en bas
 

[S] 1.05 [25/06] une soirée en tête à tête [sujet chaud]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 3Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Eternalis, le défi de la science :: L'Enfer de la Science :: Niveau 3 :: Les quartiers des employés :: Appartement Hoster-
Créer un forum | © phpBB | Forum gratuit d'entraide | Signaler un abus | Forum gratuit