RPG Post-Apocalyptique / City. Venez percer les secrets d'Eternalis...
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 [S] 1.06 [26/6] Un p'tit déj', yeah! [Libre]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar
Raphael McGregor

Spécialiste en sciences biocliniques / Co-Admin scénariste


. Nombre de messages : 2257
. Doublons : Kyle Genelic; Cole Aterman; Новак Душановић
. Type de rp : Les deux

Carte d'Identité
Age: 27 ans
Localisation : Dans un resto du niv 2 à prendre un petit déjeuner avec Bella!
Relations :

MessageSujet: [S] 1.06 [26/6] Un p'tit déj', yeah! [Libre]   Dim 3 Juin - 6:35

[suite de ce sujet!]

Ce sujet de scénario est libre, n'importe qui dans Eternalis a le droit de prendre un p'tit déj et venir nous dire bonjour ou de squatter la table ou de nous ignorer... bref comme dans la vraie vie. Ce n'est pas parce que Raph et Bella sont ensemble au début que vous devez absolument nous laisser entre nous. Enjoy!

***

Raph jeta un œil à sa montre binaire. C'est bon, ils n'étaient pas en retard pour le boulot! Puis, même avec tout le boulot qu'ils abattaient, ils pouvaient prendre leur temps pour se caler l'estomac. Pas de raison!
En chemin depuis l'appartement de Bella au niveau 3, ils avaient croisé quelques personnes, dont certains voisins, mais globalement, c'était assez calme. Ils avaient quand même croisé et salué Novak, le cancre de service, qui allait à l'heure à l'école, principalement parce qu'il était limite trainé par la peau du cou par Stanislas! Enfin passons!

Dans les escaliers, ils croisèrent un technicien qui les ignora superbement, tout autant qu'ils l'ignorèrent. Puis ils étaient arrivés ici, autour de 8h. S'ils arrivaient au labo pour 9h, ce serait impeccable et on ne les assassinerait pas pour autant.

Bref, il était plutôt satisfait du timing, même si le câlin du matin aurait été bien sympathique! Les deux amoureux allèrent vers le comptoir. Ce resto avait la particularité d'être ouvert aussi le matin. Il fonctionnait alors presque comme un self. C'était ce qu'il y avait de plus pratique et efficace sans avoir besoin d'une énorme gestion. Et c'était là que travaillait Peggy Carter.
Il y avait une petite queue, à cette heure, c'était normal, quelques élèves en retard attrapaient un truc à manger avant de courir vers l'école, des étudiants se bourraient déjà de café. Et les autres... ils faisaient comme tout le monde. Enfin, ils avaient aussi le choix d'aller à la Cafète, qui était l'un des rares établissements de restauration ouverts le matin.

Raph était ravi à l'idée de se caler la panse. Il jetait quelques coups d’œil à Bella. Ils n'avaient pas encore croisé Peggy, mais elle ne devait pas être bien loin.

- Tu veux le jus d'orange ou le jus de pomme?

Ils avaient le choix. Il y avait aussi des pancakes, des skones, des oeufs... bref de quoi faire un festin, à l'américaine, bien sûr. En plus convainquant que les menu breakfast des restaurants rapides de quand ils étaient dehors...

_________________

*** Somehow, You've got to keep being optimistic. Otherwise, why are you still here? ***

[kit by Mouah]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://riamh.over-blog.org
avatar
Annabella Hoster

Biologiste interventionnelle / Admin principale


. Nombre de messages : 1686
. Doublons : Tony Sellers
. Type de rp : Les deux

Carte d'Identité
Age: 30 ans
Localisation : au restaurant du niveau 2
Relations :

MessageSujet: Re: [S] 1.06 [26/6] Un p'tit déj', yeah! [Libre]   Mar 5 Juin - 3:09

8h.

Le réveil me parut difficile. Enfin, pas le fait de me lever, mais le fait d'émerger de la nuit, de mettre derrière ce qui était arrivé hier. Il s'était passé tellement de choses. Cette alerte nous avait perturbés lorsqu'elle était survenue, et malgré ma tentative pour en reparler ce matin, le sujet était désormais évité. Pourtant, je repensais à ce que j'avais entendu au labo la veille au matin, à l'alerte du soir...

J'étais aussi un peu gênée, vis-à-vis de John. J'étais veuve depuis plus de quatre ans, et je n'avais eu aucune aventure durant tout ce temps, mais cette nuit avec Raphaël avait quand même un petit côté coupable dans mon esprit. Je n'oubliais pas mon défunt mari, mais je voulais tourner la page. Je connaissais Raphaël depuis environ quatre ans maintenant, et avais eu le coup de foudre pour lui au premier regard. Depuis le temps, nous avions beaucoup partagé et étions devenus de très bons amis. C'était vraiment quelqu'un de bien. Alors pourquoi je me sentais encore coupable?

Enfin bref, j'étais encore dans mes pensées lorsque Raphaël me demanda quel jus de fruits je voulais. Je fis un petit sursaut quand sa question me fit sortir de mes pensées. J'avais envie de prendre des pan cakes ce matin là - l'amour donne faim! - et c'était quand même le jus d'orange qui s'accordait le mieux avec.

" Oh euh... le jus de fruit... plutôt orange! "

Je regardais Raphaël explorer le menu du petit déjeuner... Il avait l'habitude d'aller à la cafétéria pour le petit déjeuner, mais pas ici de toute évidence.
" Je te conseille les pan cakes, ils sont à tomber! "

Pensant encore à cette demande en mariage qu'il m'avait faite la veille en pleine alerte, je me posais un tas de questions. En effet, il n'en avait pas encore reparlé. Avait-il oublié qu'il m'avait demandé de l'épouser?... à cause de l'alcool peut-être... Avait-il changé d'avis? Je ne lui en voudrais pas, après tout, c'était arrivé si rapidement! Installée à table, face à lui, je posais une main sur la sienne, commençais à la caresser du bout des doigts, puis, ne sachant pas vraiment comment agir, j'enlevais ma main. Alors, m'adressant à lui sur un ton très discret, je me lançais:
" Tu sais, à propos d'hier... Je ne t'en voudrais pas si tu avais changé d'avis... Je comprendrais! Tout s'est passé si vite... "
Je lui souris. Je voulais qu'il comprenne que je ne souhaitais pas le brusquer, mais que je souhaitais simplement savoir à quoi m'en tenir. Aussi, en ne disant que "à propos d'hier", j'étais peut-être restée un peu trop vague. Il pouvait l'interpréter autrement, de travers même... Tout dépendrait de ce qu'il comprendrait par ces quelques mots: "à propos d'hier". Je lui adressais un regard doux et attentif, attendant sa réaction...

_________________

kit by Raph... Merci mi amor! love love!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Raphael McGregor

Spécialiste en sciences biocliniques / Co-Admin scénariste


. Nombre de messages : 2257
. Doublons : Kyle Genelic; Cole Aterman; Новак Душановић
. Type de rp : Les deux

Carte d'Identité
Age: 27 ans
Localisation : Dans un resto du niv 2 à prendre un petit déjeuner avec Bella!
Relations :

MessageSujet: Re: [S] 1.06 [26/6] Un p'tit déj', yeah! [Libre]   Mar 5 Juin - 6:27

Elle était dans ses pensées... lui aussi d'ailleurs, mais ses pensées étaient rivées sur le menu, jus de pomme, jus d'orange? Un mix des deux? Il ne parvenait pas à se décider! Bella, elle, choisit le jus d'orange. Puis elle lui parla des pancakes. Il lui fit un grand sourire.

- Je prendrais les pancakes alors.

Et puis, ça lui évitera de mettre trente ans à choisir quoi prendre pour un malheureux petit-déjeuner! Ils allèrent à une table. Ils semblaient tous les deux hésitants. Lui ne savait pas quoi dire, et elle semblait... il ne savait pas trop en fait. Elle lui caressait la main, puis cessait. Comme ça. Il ne comprenait pas tellement pourquoi.
Enfin elle parla. Au début, il se demanda ce qu'elle voulait entendre par "changer d'avis". Sur eux? Sur... Puis... bien entendu, le sujet qu'il ne voulait pas aborder. Pas parce qu'il avait changé d'avis, mais parce que les circonstances étaient troublantes.

Ils étaient en couple. Il regarda la main droite de Bella... et y posa sa main gauche. C'était un peu maladroit, mais ce n'était pas une habitude pour lui!

- Je n'ai pas changé d'avis.

Du moins, il le pensait. Il ne pouvait pas vraiment expliquer pourquoi, d'ailleurs. Certes, il se connaissaient depuis quatre ans, certes elle l'aimait depuis le début, certes il l'aimait depuis un certains sans se l'avouer... mais ça ne faisait pas douze heures qu'ils étaient vraiment ensemble! Mais il était certain de son attachement pour elle, de ses sentiments et de sa vision d'avenir. C'était avec elle, c'était tout.

- C'est juste que... penser à ça me fait penser à l'alarme et je n'aime pas penser à l'alarme.

Et puis il se jeta à l'eau... elle avait peut-être changé d'avis, elle.

- Et toi... toujours prête à me suivre peut importe l'endroit où je t'emmène?

Il se souvenait très bien de sa réponse... et sur ces entrefaites, ils commandèrent du jus d'orange, des pancakes et une coupe de fruits...

_________________

*** Somehow, You've got to keep being optimistic. Otherwise, why are you still here? ***

[kit by Mouah]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://riamh.over-blog.org
avatar
Ciarán Chambers

Cuisinier à la cafète du niveau 2 / Super Modo Fouetteur


. Nombre de messages : 262
. Doublons : Esther Derhamer
. Type de rp : Les deux

Carte d'Identité
Age: 24 ans
Localisation : Restaurant du deuxième niveau
Relations :

MessageSujet: Re: [S] 1.06 [26/6] Un p'tit déj', yeah! [Libre]   Ven 8 Juin - 3:25


    Gueule de bois… c’était indéniable, Ciarán avait la gueule de bois. Décrire les cataclysmes qui se produisaient en ce moment sous son crâne prendrait trop de temps et d’energie, et surtout, cela accentuerait sa douleur. Aspect positif : plus la gueule de bois était douloureuse, plus la soirée passée avait été bonne. Oui, sauf que non, pas cette fois. Enfin le début s’était très bien passé, ç ail ne pouvait pas le nier. Mais à partir du moment ou cette foutue alarme s’était mise à sonner…

    Encore tout mou, le cuistot arriva cependant à se lever et à quitter le lit. Lentement et lamentablement, il progressa vers sa salle de bain tout en laissant tomber ses vêtements un peu partout sur le chemin. Une fois sous la douche divine, le jeune homme commençait à y voir plus clair dans sa mémoire. Et au milieu de toute cette brume alcoolisée, il parvenait à entendre de nouveau les propos de la petite Emakko.


    « j’ai vu des gens qui étaient en train d’essayer d’ouvrir une des portes du complexe afin de sortir »

    La vague de questions qui revint à cette pensée fut telle que son mal de crâne atteignit des sommets. Du coup il secoua la tête pour chasser ces idées négatives. Mauvaise idée en cas de migraine.

    Une fois purgé des impuretés que son corps enivré avait accumulé la veille, Ciarán se vit dans la glace et remarqua l’état de son nez. Rien de joli à voir. Plus de sang, mais une couleur brune qui n’avait rien de sexy. Quoique… Non sûrement pas. Décidant que de toute façon il ne pouvait rien y faire, il finit de se préparer et s’habilla. Des sous vêtements, un vieux jean, un T-shirt et voilà. Pas la peine de se prendre la tête, il ne le pouvait pas et le voulait encore moins. Enfin, sans se presser car il n’était pas de service ce matin, il sortit aller prendre son petit déjeuner.



    - Et un special gueule de bois pour le chef !

    - La ferme, Johnston…

    L’avantage de travailler à la cafet, c’est qu’on avait pas besoin de faire la queue pour se faire server. Le problème, c’est qu’il fallait supporter les commentaires des cuistots. Et ils aimaient bien l’embêter un peu, évidemment. Au boulot, impossible de lui trouver quelque chose à redire, par contre en dehors… Et comme il s’était fait plaisir la veille, aujourd’hui sera encore jour de fête pour lui.

    En serrant les dents et en essayant de rester à l’écart (on ne dérange pas les cuisiniers !), Ciarán essayait de ne pas écouter les commentaires de ses collègues et de ne pas voir leurs sourires narquois. Pas facile, mais au bout d’un moment, son petit déjeuner spécial gueule de bois arriva. Un bon verre de jus de fruit… customise et quelques toasts. Un repas assez sommaire mais assez consistant pour contrebalancer l’apocalypse qui gouvernait le corps du malade. Une fois servi, le Gallois quitta la cuisine et alle vers les tables. Pas question de rester à portée d’oreille de ses collègues. Autant manger avec les autres.

    Une fois arrivé à la première table qu’il trouva, il s’y assis, posa son plateau, le poussa légèrement et mit la tête sur la table, rituel de celui qui chercher l’energie nécessaire pour décuver…



_________________
Avatar ©L.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Annabella Hoster

Biologiste interventionnelle / Admin principale


. Nombre de messages : 1686
. Doublons : Tony Sellers
. Type de rp : Les deux

Carte d'Identité
Age: 30 ans
Localisation : au restaurant du niveau 2
Relations :

MessageSujet: Re: [S] 1.06 [26/6] Un p'tit déj', yeah! [Libre]   Ven 15 Juin - 3:50

Raphaël n'avait donc pas changé d'avis, mais il ne voulait plus penser à l'alarme de la veille... En fait, aurait-il fait sa demande aussi vite sans cette alarme? Je ne le pensais pas. Puis il me retourna la question. Je le regardais attentivement, dans les yeux, et posais une main sur la sienne. Je parlais assez discrètement car Ciaran, qui se faisait charrier par des collègues, se rapprochait doucement de notre table.
" Je suis très attachée à toi, et ça ne date pas d'hier, tu le sais. Où tu iras, j'irai. Mais, je suis quasi certaine que tu ne m'aurais pas posé cette question s'il n'y avait pas eu cette alarme. Alors je voulais juste que tu saches qu'on avait pas besoin de se précipiter... Le ciel ne va pas nous tomber sur la tête aujourd'hui! "
Enfin, c'était ce que je pensais, ce que j'espérais... Je ne pouvais pas me douter de ce qui nous attendait tous, ce jour là, le 26 juin 2014.

Alors Ciaran vint s'asseoir à une table voisine à la notre. Il y avait à peine un mètre cinquante entre nos tables. Si Raphaël voulait me répondre, il devait se faire discret. On pouvait se montrer ensemble, mais on allait peut-être pas crier nos projets de mariage sur les toits tout de suite. Je ne voulais pas de précipitation. Je ne voulais pas attirer l'attention sur nous. La discrétion avait toujours été mon allier jusqu'ici, et avec ce que j'avais entendu la veille dans les labos, je voulais garder cet allier.

Je me tournais un instant vers Ciaran, et en lui souriant, je lui dis gentiment:

" Bonjour Ciaran! "
Le réveil avait l'air difficile pour le cuisto gallois... Peut-être que la soirée avait été un peu trop "festive" pour lui... Je ne connaissais que très peu Ciaran. C'était plutôt Raphaël qui le connaissait. D'ailleurs, j'avais cru comprendre que Ciaran se moquait parfois gentiment de la façon de manger de Raphaël... et je le comprenais d'ailleurs! Raphaël faisait parfois de drôles de mélanges!

_________________

kit by Raph... Merci mi amor! love love!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Raphael McGregor

Spécialiste en sciences biocliniques / Co-Admin scénariste


. Nombre de messages : 2257
. Doublons : Kyle Genelic; Cole Aterman; Новак Душановић
. Type de rp : Les deux

Carte d'Identité
Age: 27 ans
Localisation : Dans un resto du niv 2 à prendre un petit déjeuner avec Bella!
Relations :

MessageSujet: Re: [S] 1.06 [26/6] Un p'tit déj', yeah! [Libre]   Ven 15 Juin - 6:46

Elle n'avait pas forcément tort... mais est-ce que ça voulait dire qu'elle doutait de son intention? Il était vrai que c'était précipité. Sans l'alarme, il n'aurait pas flippé comme un malade jusqu'à dire qu'ils pourraient passer devant le maire, parce que tout ^pourrait très bien s'arrêter demain, et qu'il voulait être uni à elle avant de crever. Oui, c'était peut-être maladroit, dit comme ça, mais le fond y était. Il voulait être uni à elle. Pour une raison qui lui échappait, d'ailleurs. le mariage, c'était un truc assez lointain, pour lui, ça n'avait jamais eu de signification particulière. Sauf qu'il y avait Bella, et que ça changeait tout.

Il baissa les yeux, cherchant quoi répondre à ça, et pendant ce temps, Ciaran, raillé par ses pairs, s'installait difficilement. Un bref coup d'oeil, et il était évident de voir qu'il avait bu autant que tout le reste réuni, la veille. Raphael avait à peine bu, mais il ne tenait pas l'alcool... s'il avait ingurgité ce que le Gallois avait pris, il serait actuellement dans un coma éthylique, à coup sûr! Mais heureusement, un jus 'orange renversé sur la robe de Bella l'avait empêché de boire encore plus!
Et lui avait permis d'assumer et déclarer son amour cette femme, avec qui il formait désormais un couple. Alors on pouvait dire ce qu'on voulait sur cette soirée, subitement stoppée par une alarme... mais pour lui c'était quand même LA soirée de sa vie!

Et à regarder Ciaran... peut-être bien que ce dernier aurait aimé être dans sa situation! Après tout, le frivole d'Eternalis, c'était le cuistot, pas le biologiste!
Bella salua le Gallois et Raphael en fit de même.

- Bonjour.

Il ne dit rien d'autre, trouvant ça tellement con de demander "ça va" quand visiblement il avait mal aux cheveux! Il laissa le temps à Ciaran de relever la tête de la table, et ilr evint à Bella. Il parla un peu plus bas, et tenant la main de sa... petite amie.

- Certes, l'alarme m'a fait parler bien vite. Et certes, on n'est pas pressé... On ne sait jamais ce qu'il peut se passer, et je trouve l'endroit assez oppressant à bien y penser. Mais... je pourrais pas dire pourquoi, j'en sais rien, c'est sorti comme ça... c'est évident, aussi bien qu'un 8 unique dans une montagne de 9 me saute aux yeux...

Il n'avait pas besoin de chercher le 8 parce que le 8 lui apparaissait tout seul, tâche bleutée dans un océan rouge. C'était comme ça. Les 1 étaient verts, les 2 étaient jaunes et ainsi de suite. Quand il lisait des chiffres, des lignes de calculs, il voyait des lignes colorées. Bien entendu, Bella le connaissait depuis assez longtemps pour avoir entendu parler de ses spécificités sensorielles un peu bizarres, pas tellement répandues, mais tout de même reconnues par les neurologues et les psychiatres, sous le nom de synesthésie.

- Bref... je sais pas pourquoi je veux t'épouser, on pourrait seulement être ensemble, juste ensemble, et ça ne changerait probablement rien à la situation...

Et il ne termina pas sa phrase, Ciaran venait d'émerger... enfin!


_________________

*** Somehow, You've got to keep being optimistic. Otherwise, why are you still here? ***

[kit by Mouah]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://riamh.over-blog.org
avatar
Ciarán Chambers

Cuisinier à la cafète du niveau 2 / Super Modo Fouetteur


. Nombre de messages : 262
. Doublons : Esther Derhamer
. Type de rp : Les deux

Carte d'Identité
Age: 24 ans
Localisation : Restaurant du deuxième niveau
Relations :

MessageSujet: Re: [S] 1.06 [26/6] Un p'tit déj', yeah! [Libre]   Dim 17 Juin - 0:46


    Sans s’en être rendu compte, le jeune Gallois s’était installé à proximité de Raphaël et d’Annabella. Bien sûr, il ne savait pas à quel point cela pouvait être dérangeant de s’installer prés des deux jeunes gens. D’abord parce qu’il n’avait pas conscience de la moitié des choses qui étaient extérieures à son cerveau, ensuite parce que son esprit avait occulté les évènements qu’il avait vu pendant la soirée de la veille. Fallait dire qu’entre l’alcool et la fin de soirée mouvementée, son esprit avait vite fait ses priorités, un peu trop vite d’ailleurs, parce que même les choses importantes paraissaient floues. Ciarán entendait encore la voix lointaine d’Emakko proférer des propos invraisemblables. Bref, tout cela pour dire qu’il n’était pas prêt de capter qu’il squattait le territoire occupé par un couple en période de post copulation. Pour son esprit, tous les autres étaient des gênes auditives et olfactives, mais pour le cuistot, pas question de s’éloigner des autres, ce n’était pas son genre, alors tant pis pour son corps et pour son crâne ! Même si le moindre bonjour paraissait insupportable.

    Sans changer de position, la face toujours écrasée contre sa table, le Gallois émit un faible mais distinctif :

    - B’jour…

    Un veritable exploit. Sauf qu’un autre fut vite demandé, car un nouveau bonjour fusa dans ses oreilles et provoqua cette fois ci un grognement beaucoup moins distinctif. Pendant cette réaction vocale des plus animales, le cerveau de Ciarán se remit en route et reconnut la voix qui venait de s’adresser à lui : Raphaël. Non, ce n’était pas possible, dans son état, le Gallois ne pourrait pas ne serait-ce que supporter d’être dans le périmètre d’une assiette composée par le scientifique. Il réunit le peu de force qui lui restait et releva la tête pour voir quel mélange occupait l’assiette du client le plus difficile du complexe. Sauf qu’au final, ce qui lui sauta aux yeux, ce ne fut pas le contenu de l’assiette, mais la demoiselle qui tenait la main de Raph’. Sans pouvoir se retenir, il lança :

    - J’ai dû manquer un épisode.


_________________
Avatar ©L.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Raphael McGregor

Spécialiste en sciences biocliniques / Co-Admin scénariste


. Nombre de messages : 2257
. Doublons : Kyle Genelic; Cole Aterman; Новак Душановић
. Type de rp : Les deux

Carte d'Identité
Age: 27 ans
Localisation : Dans un resto du niv 2 à prendre un petit déjeuner avec Bella!
Relations :

MessageSujet: Re: [S] 1.06 [26/6] Un p'tit déj', yeah! [Libre]   Mer 18 Juil - 0:38

Rater un épisode. Raphael leva un sourcil. Il ne pigeait pas du tout pourquoi Ciaran disait un truc comme ça. Qu'est-ce qui clochait dans le paysage? Pendant quelques instants, le scientifique ne répondit rien, et resta assez interdit.
Bella, quant à elle, comprit la réflexion plus rapidement et se mit à rire doucement. Le seul truc était qu'elle ne savait pas quoi répondre à ça.
Raphael regarda sa chère et tendre et commença à piger ce qu'il se passait. On pouvait avoir un cerveau qui fonctionnait comme un ordinateur et calculer une équation du troisième degré en un temps record, et ne pas piger les codes sociaux les plus simples...

- Oh... heu... ben... ça dépend de la série en cours, je crois...

Il faisait un peu d'humour mais c'était aussi pour cacher un peu sa gêne, parce que mine de rien, il était intimidé. C'était facile quand ils étaient deux, ou même s'ils n'avaient pas à causer à qui que ce soit à propos de ça... mais là, finalement, il se rendait compte qu'il n'avait tellement pas l'habitude d'être dans cette situation, qu'il ne savait pas non plus comment réagir. Enfin, c'était pas comme si Ciaran était obtus. Le seul truc à propos de Raph qui faisait enrager le cuistot, c'était ses habitudes alimentaires. Pour le reste, Ciaran semblait être un homme très sympathique.

- On vient de passer à la saison 2.

Il regarda Bella qui se retenait d'exploser de rire... enfin, bon, la réponse se suffisait à elle même, c'était du Raph pur jus. Elle gardait un regard tendre pour Raph. Ses réactions étaient touchantes. Enfin, de son point de vue. Les autres le trouveraient peut-être un peu niais ou complètement à côté de la plaque - ce qui ne serait pas totalement faux, au demeurant. Elle s'adressa au cuistot en changeant de sujet. Puis autant discuter un peu avec Ciaran, du moins, s'il le souhaitait.

- Vous avez passé une bonne soirée?

A ce moment, on leur apporta les fruits, les pancakes et les jus d'orange... Rien de bien dangereux donc, Avec ça, Raph ne risquait pas de créer une recette inédite et disons... hum... pas forcément comestible...

_________________

*** Somehow, You've got to keep being optimistic. Otherwise, why are you still here? ***

[kit by Mouah]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://riamh.over-blog.org
avatar
Ciarán Chambers

Cuisinier à la cafète du niveau 2 / Super Modo Fouetteur


. Nombre de messages : 262
. Doublons : Esther Derhamer
. Type de rp : Les deux

Carte d'Identité
Age: 24 ans
Localisation : Restaurant du deuxième niveau
Relations :

MessageSujet: Re: [S] 1.06 [26/6] Un p'tit déj', yeah! [Libre]   Jeu 9 Aoû - 21:26


    Raphaël sembla ne pas comprendre ce que voulait dire le cuistot. Normal, le scientifique ne comprenait pas pas mal de choses… comme le simple fait qu’on ne mélange PAS le chocolat avec tout et n’importe quoi. Enfin passons. Annabella, elle, saisissait ce que Ciarán voulait dire, mais elle ne répondit pas non plus. Si bien que le jeune homme joua au tennis du regard et passait d’un scientifique à l’autre, et dans son état, ce n’était pas une gymnastique des plus agréables. En plus, il bugait tellement qu’il ne comprenait pas les réactions de la jeune femme, comme quoi, il était un peu Raphaël sur les bords…

    Finalement, le scientifique se mit à répondre… quelque chose qui ne guida pas vraiment le jeune Gallois vers le chemin de la compréhension… Pourquoi parlait-il de série ? Puis de saison ? Pour le coup, Ciarán ne saisit pas la métaphore même si c’était lui qui l’avait commencée. Pas besoin donc de répéter que son cerveau était en mode boulet ce matin. Ce fut seulement lorsque Bella réagit une nouvelle fois que le mécanisme commença à fonctionner sous le crâne du Gallois. Ils étaient donc ensembles ! Lentement, sa tête se souleva puis se rabaissa comme pour faire un long hochement silencieux, ajoutez à cela l’expression qu’il abordait sur le visage et l’on obtenait le résultat suivant: il avait compris. Il voulait répondre quelque chose comme « félicitations », mais il ne fut pas assez rapide et ses oreilles sensibles reçurent une question sur la soirée de la veille.

    Il ne comprenait pas trop pourquoi on lui demandait cela, l’état de son nez devrait être suffisant pour donner une idée du genre de soirée qu’il avait vécu. Mais bon, ne dit-on pas que l’amour rendait aveugle ? En voilà une preuve magnifique ! Au passage, il n’enviait pas du tout ce genre d’effet secondaire. Tandis qu’il répondit, il observait d’un œil inquisiteur le plateau de Raphaël, hors de question d’être témoin d’un barbarisme culinaire dans son état.

    – Eh bien je crois que j’ai trop bu et que j’ai aussi jeté mon dévolu sur la mauvaise personne parce qu’elle m’a tapé dans le nez. Sinon niveau musique, ce n’était pas terrible, trop aigu à mon goût

    Par aigu, il désignait bien sûr l’alarme qui avait rythmé la fin de la soirée, mais il y avait peu de chance pour que Raphaël ne saisisse la référence, mais bon, cela pourrait être marrant de le voir essayer de chercher. Et puis vu qu’il ne connaissait pas bien sa copine *mince, c’est dur de s’y faire* cela serait peut-être l’occasion de voir de quel bois elle était faite…



_________________
Avatar ©L.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Raphael McGregor

Spécialiste en sciences biocliniques / Co-Admin scénariste


. Nombre de messages : 2257
. Doublons : Kyle Genelic; Cole Aterman; Новак Душановић
. Type de rp : Les deux

Carte d'Identité
Age: 27 ans
Localisation : Dans un resto du niv 2 à prendre un petit déjeuner avec Bella!
Relations :

MessageSujet: Re: [S] 1.06 [26/6] Un p'tit déj', yeah! [Libre]   Ven 10 Aoû - 2:25

En effet, vu la tête de Ciaran, c'était évident qu'il avait trop bu et peut-être pas passé une très bonne soirée, mais c'était seulement pour être amical et faire la conversation... disons être moins sectaire et ne pas rester dans son coin en ignorant les autres - chose qui ne dérangeait pas Raphael, c'était presque sa "première" nature, pas par méchanceté ou cynisme, seulement parce qu'il était né dans une bulle un peu à part. Bella était beaucoup plus sociable que lui, c'était indéniable.

Aussi avait-elle le sourire quand elle s'adressait aux autres, et même si elle ne connaissait pas tellement le cuistot, elle l'aimait bien, il lui semblait sympa et cool.

Elle compris la réponse de ce dernier, quant à la fréquence de la musique. Trop aigu. Elle répondit alors:

- En effet, c'était vraiment assourdissant.

Et Raph, une fois de plus, était largué. La musique du bal lui avait paru tout à fait normale. Peut-être un peu trop, des musiques mainstream des années anté-2010. Pas de quoi fouetter un chat, ni de quoi s'extasier. Bref de la musique efficace pour une soirée de bal.
Mais que Bella acquiesce en disant que c'était assourdissant... ils n'avaient peut-être pas entendu la même musique alors qu'ils étaient restés ensemble. Et c'est par ce cheminement cognitif qu'il fit le rapprochement avec l'alarme.
Il acquiesça à son tour sans rien dire, dès fois qu'il n'ait pas tout à fait compris. A la place, il changea de sujet... comme il se doutait que la physique quantique ou la biochimie n'était pas le sujet prédilection de Ciaran, il embraya sur autre chose.

- J'ai trop bu moi aussi. Enfin dans mon cas, même deux verres c'est limite trop alors voilà.

Bella se retint de rire, elle se sentait un peu gênée, mais elle se retint d'ajouter "oui et si tu n'avais pas bu on n'en serait pas là aujourd'hui." Ce qui était probablement vrai mais n'était pas forcément glorieux pour eux... Imaginez, deux personnes adultes dotées d'un bon QI incapables de draguer l'autre sans deux litres d'alcool dans le sang alors qu'ils étaient attirés l'un par l'autre. Pitoyable, quoi! Elle n'allait pas mettre Raph dans l'embarras. Ni se mettre elle-même dans l'embarras par la même occasion.

Comme les petits déjeuners étaient arrivés, Ciaran pouvait voir que c'était tout à fait convenable pour Raph, des pancakes et des fruits.
Raphael prit une gorgée de jus d'orange... c'était presque comme une libération, il n'avait pas remarqué qu'il avait aussi soif! Il prit aussi un quartier de pomme...
Bella le regarda avec tendresse - ce qui était une habitude depuis pas mal de temps quand on y pensait - et se mit à manger elle aussi, sans oublier de souhaiter un bon appétit à Ciaran, qui avait quand même son spécial gueule de bois sur la table...

Et Raph d'ajouter à la suite de Bella:

- Oui, bon app'.

Bref, les p'tits trucs qui lui échappaient régulièrement...

_________________

*** Somehow, You've got to keep being optimistic. Otherwise, why are you still here? ***

[kit by Mouah]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://riamh.over-blog.org
avatar
Ciarán Chambers

Cuisinier à la cafète du niveau 2 / Super Modo Fouetteur


. Nombre de messages : 262
. Doublons : Esther Derhamer
. Type de rp : Les deux

Carte d'Identité
Age: 24 ans
Localisation : Restaurant du deuxième niveau
Relations :

MessageSujet: Re: [S] 1.06 [26/6] Un p'tit déj', yeah! [Libre]   Jeu 16 Aoû - 23:19


    Au moins il était facile de communiqué avec Bella. Ciarán adorait Raphaël, mais il fallait avouer que par moments, ce n’était pas facile de parler avec lui. Le scientifique est souvent dans sa bulle, même lorsqu’il parle avec des gens. Le Gallois se demandait souvent s’il n’avait pas un problème mental, mais vu qu’il en savait assez sur lui pour être certain qu’il était inoffensif, cela ne l’alarmait pas plus que ça. Chacun avait ses problèmes, et franchement, si ceux de Raph consistaient juste à être bizarre et pas facile à suivre, la cité s’en remettrait.

    Pour en revenir aux choses importantes, le cuistot entama son spécial gueule de bois, les autres firent de même, maintenant que tout le monde était servi, pas d’excuse pour ne pas manger. Avec un peu de retard, Raphaël souhaita un bon appétit. Sa bouche étant pleine, Ciarán répondit par un simple hochement de tête. Il en était à sa deuxième bouchée lorsqu’il entendit des gens discuter derrière lui. Ils avaient le ton de la confidence, pourtant ce n’était franchement pas discret.

    - Vous avez entendu ? Il paraît qu’il y a eu du grabuge hier soir au niveau 1. On dit même qu’il y avait des blessés.
    - Je me demande ce qu’il s’est passé, j’imagine que les Paranos sont dans le coup mais…


    Le jeune homme ne parvint pas à entendre la suite. En tournant juste la tête, il vit deux personnes passer derrière lui, elles partaient en direction d’une table un plus éloignée et semblaient toutes deux fort impliquées dans la discussion. Il finit de mâcher sa bouchée et déglutit tout en continuant à les observer d’un air songeur. Cela dura plusieurs bonne secondes avant qu’il ne réalise ce qu’il était en train de faire. Il reporta alors son regard sur son assiette, toujours l’air soucieux. Des questions lui fusillaient la tête, mais il refusait de leur prêter sa voix pour qu’elles embêtent les deux tourtereaux, d’autant plus qu’ils semblaient dans leur petit monde tout rose et plein de cœurs. Ce qui voulait peut-être dire qu’il s’inquiétait pour rien. Après tout, c’était quasi certain que les scientifiques aient plus d’informations que les gens du niveau deux, et sachant cela, s’il y avait de quoi s’inquiéter, ils ne seraient probablement pas là à roucouler amoureusement. Cette réflexion faite, le cuistot replongea dans son repas, jugeant préférable de s’occuper de retrouver ses esprits avant tout.



_________________
Avatar ©L.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Le Maitre du Jeu

Scénar Chef


. Nombre de messages : 205
. Doublons : en effet
. Type de rp : Scénar uniquement

MessageSujet: Re: [S] 1.06 [26/6] Un p'tit déj', yeah! [Libre]   Sam 3 Nov - 0:27

8h30


Les gens vont et viennent, comme chaque matin. Ils discutent, bien entendu. Ils ont entendu quelques rumeurs sur les événements de la veille. Certains préfèrent ne plus y penser, d'autres sont suspicieux ou inquiets.
En fait, ce jour ressemble presque à n'importe quel autre jour. Les employés retournent à leurs occupations, chacun fait ce qu'il fait d'habitude.
Ou presque.

Une forte détonation se fait entendre. Déflagration. Les murs tremblent et le sol semble trembler lui aussi. D'abord abasourdis, certains commencent à paniquer. De la fumée parvient jusque dans le restaurant. Les étagèrent tombent, déversant la vaisselle sur le sol dans un grand fracas. Certaines personnes se blessent.
Premier instinct pour certains: sortir d'ici. Pour d'autres, il vaut mieux rester ici. Quoi qu'il en soit, tout le monde est remué et se demande d'où ça peut bien venir...

_________________
Avatar par Sophi@ sur Starlight Night
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Raphael McGregor

Spécialiste en sciences biocliniques / Co-Admin scénariste


. Nombre de messages : 2257
. Doublons : Kyle Genelic; Cole Aterman; Новак Душановић
. Type de rp : Les deux

Carte d'Identité
Age: 27 ans
Localisation : Dans un resto du niv 2 à prendre un petit déjeuner avec Bella!
Relations :

MessageSujet: Re: [S] 1.06 [26/6] Un p'tit déj', yeah! [Libre]   Sam 3 Nov - 1:37

Bref, la matinée était calme. Mais deux personnes parlèrent de la veille, évoquant du grabuge au niveau. Vu qu'il y avait eu l'alarme, ça semblait logique. Peut-être avait-on essayé tout bonnement d'ouvrir la porte, avec ces paranos, on ne savait jamais trop quoi penser...
Raphael essaya de ne pas y penser. Parce qu'avec ce que lui avait dit Bella, en plus de ça, hé bien, il se mettait à carburer du ciboulot dans une autre direction. Une direction qui ne lui plaisait pas. Il se mettait à penser à tout ce qui pouvait être incohérent ici. Tout ce qui faisait que peut-être, les paranos avaient raison. Et des détails, il en voyait des tas, en fait. Mais il préférait ne pas y penser. Il devait se concentrer sur le vaccin, sur comment vaincre le virus, et c'était tout. Il s'était mis lui-même des œillères. Mais au fond de lui, il le savait bien, quelque chose clochait.

Et cela lui coupa presque l'appétit. Néanmoins, il n'en montra rien et se coupa un nouveau morceau de pancake.

Pile au moment un son assourdissant retentit, faisant tout vibrer dans la salle. Il en trembla et son couteau raya l'assiette dans un bruit à faire grincer des dents. Il en lâcha aussi sa fourchette. Les yeux plantés dans ceux de Bella; Que se passait-il? Tout le monde regarda vers l'entrée du restaurant, bien entendu. Il tourna la tête et vit la porte d'entrée s'effondrer dans un amas de bris de verre ainsi que de la fumée.

Et alors seulement, il se rendit compte que des gens hurlaient, dans les couloirs. Il prit une profonde inspiration, les deux mains presque accrochées au rebord de la table. Il ne devait pas céder à cette panique. Pourtant, il flippait grave, comme disait Novak. Il serra les dents. Il regarda un peu partout autour de lui... les gens étaient dans le même état, et il était certain que Ciaran avait encore deux fois plus mal au crâne à présent.
Il se dit que, comme l'air était respirable ici et qu'on ne voyait pas grand-chose dans les couloirs, il vaudrait mieux rester.

Il regarda son assiette... reprit sa fourchette. Pas qu'il soit indifférent, loin de là. Mais terminer ce pancake, là, maintenant, devenait quelque chose de vital. Ou bien il pèterait un boulon. Non, on ne sait jamais ce qu'il pouvait se passer... Il leva les yeux vers Bella... il ne savait pas quoi lui dire ni quoi faire. Il termina sa bouchée et prit la main de Bella dans la sienne. Il avait besoin d'elle. Il s'accrocha à cette main comme si sa vie en dépendait. Il essayait de faire abstraction des bruits alentours et des cris.

Son esprit commençait à lui dire qu'ils étaient tous manipulés.

_________________

*** Somehow, You've got to keep being optimistic. Otherwise, why are you still here? ***

[kit by Mouah]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://riamh.over-blog.org
avatar
Annabella Hoster

Biologiste interventionnelle / Admin principale


. Nombre de messages : 1686
. Doublons : Tony Sellers
. Type de rp : Les deux

Carte d'Identité
Age: 30 ans
Localisation : au restaurant du niveau 2
Relations :

MessageSujet: Re: [S] 1.06 [26/6] Un p'tit déj', yeah! [Libre]   Mer 14 Nov - 2:05

Alors que nous étions en train de déjeuner, un bruit assourdissant se fit entendre et fut rapidement suivi par des cris. Des hurlements. De la peur. De la terreur même. De la fumée commença à envahir les couloirs, s'infiltrant partout.

Raphaël semblait vouloir ignorer ce qui était en train de se passer. Il était sous le choc. Chacun réagit à sa façon. Il avait déjà eu peur la veille au soir. à ce moment là, il m'avait demandé de l'épouser. Là, il prit ma main et la serra. Avec sa main libre, il semblait vouloir finir son pancake.

La fumée entra dans le restaurant. Je m'aperçus alors qu'il ne s'agissait pas vraiment de fumée, mais plutôt d'un nuage de poussière. Le bruit devait être un éboulement, une explosion, quelque chose dans ce genre.

Ciaran semblait sonné par la déflagration. Ce qui était normal avec un tel vacarme par dessus une gueule de bois. Le pauvre...

De ma main libre, je relevais le visage de mon amant, en caressant sa joue jusqu'au menton.

" Raphaël, il faut agir. Chéri, regarde moi... "
Il semblait perdu, sous le choc. Je me levais et venais juste à côté de lui, sans qu'il ne me lâche la main. Je voulais qu'il réagisse. Étant apte à porter les premiers secours, je voulais aller voir sur place si je pouvais être utile... mais j'étais certaine de l'être. Avant, je devais faire réagir Raphaël. Quand il aurait retrouvé ses esprits, alors je pourrais y aller, et il me suivrait s'il le voulait.

Je jetais un oeil autour de moi. Les gens réagissaient de façon très différentes. La poussière commençait à envahir l'espace du restaurant. On ne pouvait ignorer ce qui se passait. Je me baissais de nouveau vers Raphaël.

" Chéri, ça va? "

_________________

kit by Raph... Merci mi amor! love love!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Ciarán Chambers

Cuisinier à la cafète du niveau 2 / Super Modo Fouetteur


. Nombre de messages : 262
. Doublons : Esther Derhamer
. Type de rp : Les deux

Carte d'Identité
Age: 24 ans
Localisation : Restaurant du deuxième niveau
Relations :

MessageSujet: Re: [S] 1.06 [26/6] Un p'tit déj', yeah! [Libre]   Sam 17 Nov - 22:11


    Voyant que les deux autres préféraient ignorer les conversations qui leur tournaient autours, tels de sombres corbeaux en quête de charogne (les corbeaux sont-ils des charognards au fait ? qu’importe, l’image est poétique), Ciarán se contenta de taper dans son en-cas spécial gueule de bois d’un air sombre, ne parvenant pas à empêcher d’inquiétantes pensée de troubler son repas. Cependant, tout s’envola métaphoriquement parlant lorsqu’un vacarme assourdissant retentit, accompagné par ce qui ressemblait plus ou moins à un tremblement de terre mais en plus court. Le cuistot sursauta, naturellement, au point de manquer une boucher et de s’en mettre plein le menton. Ignorant son apparence encore moins sexy qu’elle l’était la minute d’avant, Ciarán jeta des regards rapides autours de lui en quête de réponses.

    Ce qui semblait être de la fumée était entré dans la salle et les vitres de l’entrée étaient brisées en mille morceaux. On aurait dit que Godzilla venait de lâcher une caisse. Mais non, pas besoin d’être un génie pour deviner qu’il s’agissait d’une explosion. La surprise initiale passa et fut remplacée par une espèce de bourdonnement désagréable dans ses oreilles ; ainsi donc, les explosions affectent les tympans… Mais ce n’était pas le pire, le pire était l’impression d’avoir le cerveau en perpétuel tremblements, comme si le moteur cérébral du Gallois venait de choper Parkinson. Et ça faisait mal. Du coup, par réflexe, il essaya d’atténuer les deux symptômes en portant ses deux mains à ses oreilles et en appuyant très très fort. Paradoxal sachant qu’il aimerait bien être capable d’entendre quelque chose. Et encore plus paradoxal lorsqu’il s’adressa aux deux autres – ou plutôt plus précisément à Bella car elle avait l’air d’être la moins à l’ouest des trois (pas dur avec ces deux phénomènes) – en hurlant :

    - C’était quoi ça ? Qu’est-ce qui a explosé ?

    Pas très intelligent comme propos, mais la gueule de bois combinée à un choc sonore aux conséquences auditives et à une panique présent (mine de rien) n’éclairait pas Ciarán sous son meilleur jour. Il lui faudrait encore quelques minutes pour récupérer ses oreilles et ses esprits, enfin le peu que son état lui permettait d’avoir. Autours du petit groupe, il commençait à le voir, les gens réagissaient plus ou moins de la même façon qu’eux : se regardant d’un air hébété comme des lapins pris en plein phares. Mais d’autres, plus réactifs peut-être, ou moins affectés par la soirée de la veille, s’activaient déjà et sortaient précipitamment pour voir ce qui se passait dehors, car le gros BOOM venait de là-bas. Ciarán les aurait bien suivis pour aller voir aussi, mais dans son état, il avait besoin d’un autre élément déclencheur ; le jeune couple peut-être ?


_________________
Avatar ©L.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Contenu sponsorisé





MessageSujet: Re: [S] 1.06 [26/6] Un p'tit déj', yeah! [Libre]   

Revenir en haut Aller en bas
 

[S] 1.06 [26/6] Un p'tit déj', yeah! [Libre]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Eternalis, le défi de la science :: L'Enfer de la Science :: Niveau 2 :: Restauration-
Créer un forum | © phpBB | Forum gratuit d'entraide | Signaler un abus | Forumactif.com