RPG Post-Apocalyptique / City. Venez percer les secrets d'Eternalis...
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Les fantômes du passé

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar
Tracy Melgrove

Garde d'élite - Resp. niv 2


. Nombre de messages : 67
. Doublons :
. Type de rp : Les deux

Carte d'Identité
Age: 27 ans
Localisation : Niveau 2
Relations :

MessageSujet: Les fantômes du passé   Dim 13 Mai - 11:06

Ploc, ploc, ploc. Une fuite au loin poursuivait sa ritournelle entêtante. Impossible à localiser et pourtant tellement présente. Le processus était toujours le même : une goutte qui se forme, grossit puis tombe pour rejoindre les précédentes dans une flaque d'eau croupie. L'humidité suintait de partout dans cet entrepôt et chaque rafale de vent faisait trembler l'édifice tout entier, à croire qu'il allait s'effondrer à la prochaine bourrasque.
Tracy serra les mains autour de la crosse de on arme. Elle se déplaçait avec précaution mais chacun de ses pas se répercutait de mur en mur, l'écho trahissant sa présence.

Un grésillement. Les yeux toujours fixés devant elle, Tracy chercha sa radio à tâtons.

"Alpha 1 à Alpha 2. Alpha 2 répondez. Terminé."

- Alpha 2 à Alpha 1 j'écoute. Terminé.

"Merde mais qu'est-ce tu fous ? On a perdu le signal !"

Tracy se surprit à lâcher un soupir. Depuis ses premiers pas dans l'équipe, Michael n'avait jamais manifesté le moindre intérêt pour le protocole radio.

- Je sais qu'il est là, pas loin. Laissez-moi le temps. Terminé.

"Pas question ! Rapplique ici immédiatement, la mission est abandonnée !"

- On peut encore l'avoir ! Terminé.

"Déconne pas ! ...ssion est un...chec. Les ...signes ... claires. Il faut ..."

- Michael ? Je ne t'entends plus. Répète. Terminé.

Mais seules des parasites lui répondirent. La radio était désormais inutile. Tracy la remit à sa ceinture. Au moins, elle n'aurait pas les mains encombrées. Elle détestait ce modèle de radio, aussi grosse qu'un frigo et de faible portée. Elle s'agaçait des faibles moyens dont disposait son équipe. Problème de budget disaient les bureaucrates. Mais on exigeait d'elle et de ses agents des résultats. Des résultats avec des faibles moyen. Tracy détestait la politique de l'Agence mais n'avait pas le choix, elle devait faire avec.

Un bruit tout proche la ramena à la réalité. Tracy pesta intérieurement. Elle s'était imprudemment laissée distraire par ses pensées alors qu'elle était en chasse. Si elle continuait ainsi, c'était elle qui allait devenir la proie.
Tracy s'immobilisa, le cœur battant et tendit l'oreille mais le silence était revenu, pesant. Elle continua sa progression. L'obscurité s'était épaissie, on n'y voyait plus à trois pas. Son regard fut soudain attiré par une lueur tremblotante droit devant elle. Pas à pas, elle s'en approcha. La lueur lui révéla l'encadrure d'une porte. Elle provenait d'une petite pièce dans laquelle elle entra. Cinq bougies noires étaient posées à même le sol. Leur flamme vacillante éclairait un pentagramme qui les reliait entre elles. Tracy retint son souffle. Les chandelles venaient d'être allumées comme en témoignait l'absence d'usure, la cire n'avait pas encore coulé. Un mauvais pressentiment l'étreignit. Il fut confirmé par la voix glaciale qui retentit derrière elle.

- Tracy... Je t'attendais.

Son sang ne fit qu'un tour alors qu'un frisson de peu lui parcourait l'échine. Elle se retourna doucement pour faire face à son adversaire.

- Caleb... souffla-t-elle d'une voix faible.

Elle n'eut pas le temps de le dévisager. Une douleur fulgurante lui vrilla la tête et les ténèbres l'engloutirent.



Tracy ouvrit brusquement les yeux et redressa la tête. Elle regarda autour d'elle, l'air un peu hagard. Elle était à la bibliothèque du complexe où elle s'était endormie sur un gros volume poussiéreux. Elle fixa les pages, le temps que son cœur reprenne un rythme normal. Elle savait que ça n'avait pas été qu'un mauvais rêve, c'était un morceau de sa vie d'avant. Elle se laissa aller contre le dossier de sa chaise.

- Caleb... murmura-t-elle.

Un frisson la parcourut, comme si prononcer leur nom pouvait ramener à la vie les fantômes du passé.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 

Les fantômes du passé

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Eternalis, le défi de la science :: L'Enfer de la Science :: Niveau 2 :: Loisirs :: La bibliothèque-
Créer un forum | © phpBB | Forum gratuit d'entraide | Signaler un abus | Forum gratuit